LogoLogo

Aldebert, Emilie d'. Expression et fonctions du "Transient Receptor potential vanilloid 4" sur les cellules épithéliales intestinales : un nouvel acteur de la réponse inflammatoire

Aldebert, Emilie d' (2011) Expression et fonctions du "Transient Receptor potential vanilloid 4" sur les cellules épithéliales intestinales : un nouvel acteur de la réponse inflammatoire.

[img]PDF (Accès restreint. S'adresser à l'accueil de la BU Sciences de Toulouse) - Accès intranet - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
4Mb

Résumé en francais

Il a récemment été mis en évidence un rôle potentiel des canaux calciques, dans les Maladies Inflammatoires Chroniques de l'Intestin (MICI). Le rôle d'un membre de la famille des "Transient Receptor Potential Vanilloid " (TRPVs), le TRPV4, qui peut être activé par des dérivés de l'acide arachidonique n'a jamais été étudié dans le contexte des MICI. Nous avons émis l'hypothèse que l'activation de TRPV4, sur les cellules épithéliales intestinales, pourrait entraîner des signaux pro-inflammatoires et participerait donc à l'initiation et/ou au maintien de la réponse inflammatoire intestinale. L'expression de TRPV4, a été révélée sur les cellules épithéliales de patients souffrants ou non de MICI. L'induction de la colite chez la souris, a mis en évidence une augmentation des ARNm de TRPV4 dans les tissus coliques enflammés. Sur deux lignées de cellules épithéliales intestinales humaines, TRPV4 active les voies de signalisation NFkB et AP-1, aboutissant à la libération de cytokines pro-inflammatoires. In vivo, l'administration intracolique de l'agoniste spécifique de TRPV4 chez la souris, provoque une augmentation de la perméabilité paracellulaire et une inflammation. Dans un contexte inflammatoire, de nombreux médiateurs sont libérés, et pourraient réguler les fonctions de TRPV4. Parmi ces médiateurs, nous avons montré que les récepteurs aux protéases (PARs) pouvaient potentialiser la réponse de TRPV4 et à l'inverse le sulfure d'hydrogène (H2S) diminuait son activité. TRPV4 peut donc être considéré comme un nouvel acteur de la réponse inflammatoire intestinale, pouvant être responsable de l'initiation et /ou du maintien de l'inflammation observée au cours des MICI.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Vergnolle, Nathalie
Ecole doctorale:Biologie, santé, biotechnologies (BSB)
laboratoire/Unité de recherche :Centre de Physiopathologie de Toulouse-Purpan (CPTP), INSERM U563
Mots-clés libres :Cellules épithéliales - Transient Receptor potential vanilloid 4 - Colite - Inflammation - Maladies inflammatoires chroniques de l'intestin - Calcium - Protease-activated receptor - Sulfure d'hydrogène
Sujets :Sciences du vivant
Déposé le :12 Oct 2011 10:17