LogoLogo

Macquart, David. Cognition spatiale chez la fourmi Gigantiops destructor (Hymenoptera, Formicidae) : étude expérimentale du suivi de route

Macquart, David (2008) Cognition spatiale chez la fourmi Gigantiops destructor (Hymenoptera, Formicidae) : étude expérimentale du suivi de route.

[img]
Preview
PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
3332Kb

Résumé en francais

Les fourmis néotropicales Gigantiops destructor fourragent individuellement en lisière de forêt, suivant des routes familières à point de départ visuel. On admet généralement que chez les hyménoptères ces routes sont représentées sous la forme d'une série de snapshots (images mémorisées de repères visuels) liés par des vecteurs locaux (informations directionnelles), bien qu'il soit difficile de vérifier expérimentalement cette théorie en conditions naturelles. De par son coût cognitif présumé et sa rigidité, le modèle du snapshot paraît donc mal adapté pour rendre compte des comportements d'orientation d'insectes se déplaçant dans des milieux topologiquement complexes. Nous avons étudié les stratégies d'orientation de Gigantiops en laboratoire. Comme le laissait présager l'extrême développement de son système visuel, G. destructor est capable de différentier plusieurs repères visuels et de leur associer des informations procédurales afin de négocier des labyrinthes lors du retour au nid. Cette fourmi peut aussi négocier des labyrinthes non marqués visuellement en apprenant des séries d'instructions motrices. Le suivi trajectométrique des ouvrières se déplaçant librement en arène indique une variabilité des trajectoires au niveau des repères rencontrés en route, ce qui suggère l'intervention d'une routine motrice indépendante de l'identification de ces repères. Cette stratégie économe en ressources cognitives pourrait permettre à G. destructor de s'affranchir partiellement de la complexité visuelle de l'environnement, à l'exception des repères utilisés au départ du nid et à l'arrivée sur le site alimentaire, ce qui pourrait constituer un avantage adaptatif non négligeable.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Beugnon, Guy
Ecole doctorale:Comportement, langages, éducation, socialisation, cognition (CLESCO)
laboratoire/Unité de recherche :Centre de Recherches sur la Cognition Animale (CRCA), UMR 5169
Mots-clés libres :Gigantiops destructor - fourmis - Cognition spatiale - Navigation - Suivi de route - Apprentissage visuel - Apprentissage moteur - Labyrinthe
Sujets :Sciences du vivant
Déposé le :12 Oct 2011 16:57