LogoLogo

Danna, Jérémy. Dynamique de coordination dans la formation de la trace écrite chez l'adulte et l'enfant

Danna, Jérémy (2011) Dynamique de coordination dans la formation de la trace écrite chez l'adulte et l'enfant.

[img]
Preview
PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
2570Kb

Résumé en francais

L'écriture est un mouvement parmi les plus complexes et les plus rapides de notre répertoire moteur. Elle requiert l'activité coordonnée de nombreux muscles et articulations du membre supérieur pour produire une succession de formes conventionnelles, des lettres, de manière suffisamment précise pour être reconnues. Ce travail de thèse a pour objectif de comprendre 1) comment les individus arrivent à contrôler et à coordonner l'ensemble des éléments du système moteur (ici graphomoteur) pour accomplir une telle tâche et 2) comment s'acquiert cette habileté motrice. Les concepts et outils de l'approche dynamique de la coordination motrice permettent d'envisager la formation de la trace écrite comme un processus auto-organisé qui répond aux modèles d'oscillateurs couplés. A partir de la modélisation de l'écriture en termes de couplage non linéaire de deux oscillateurs orthogonaux abstraits, la phase relative entre ces deux oscillateurs permet d'observer, de comprendre et de prédire la formation, le maintien et la dégradation de la trace écrite. Dans notre première étude, centrée sur la coordination graphomotrice adulte dans la reproduction de formes géométriques simples, nous avons confirmé qu'une ellipse d'excentricité intermédiaire et un trait sont plus faciles à tracer que toutes les autres formes elliptiques. Nous avons de plus montré que la production préférentielle d'ellipses d'excentricité intermédiaire est biaisée en faveur de formes plus arrondies lorsque leur orientation devient contraignante. Dans notre deuxième étude, centrée sur la coordination graphomotrice chez l'enfant de 7 à 11 ans, nous avons révélé que les enfants sont plus précis et plus stables dans le tracé de cercles que dans le tracé d'ellipses, préférentiel chez l'adulte. Nos résultats confirment que, comme tout mouvement rythmique coordonné, la stabilité des modes de coordination (grapho)motrice détermine la manière d'écrire.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Zanone, Pier-Giorgio
Ecole doctorale:Comportement, langages, éducation, socialisation, cognition (CLESCO)
laboratoire/Unité de recherche :Programme de Recherche Interdisciplinaire en Sciences du Sport et du Mouvement Humain (PRISSMH), EA 4561
Mots-clés libres :Graphomotricité - Théorie des patrons dynamiques - Auto-organisation - Coordination motrice - Oscillateurs Couplés - Ecriture
Sujets :Sciences et techniques des activités physiques et sportives
Déposé le :19 Dec 2011 11:34