LogoLogo

Olivier, Isabelle. Les tissus adipeux mésentérique et rampant dans l'inflammation intestinale : description et implication physiopathologique

Olivier, Isabelle (2011). Les tissus adipeux mésentérique et rampant dans l'inflammation intestinale : description et implication physiopathologique.

[img]
Preview
PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
9Mb

Résumé en francais

Chez les patients souffrant de la maladie de Crohn, une hypertrophie du tissu adipeux mésentérique (TAM), ainsi que la présence d'un tissu ectopique d'aspect adipo-fibreux entourant les zones ulcérées de l'intestin sont décrites. Ce tissu ectopique appelé creeping-fat (CF) est couramment décrit comme une extension du TAM. Bien qu'utilisé comme marqueur de l'extension de la pathologie par les chirurgiens, la possible implication du CF dans la physiopathologie de la MC reste peu démontrée. Dans un premier temps, nous avons mis en évidence que le TAM montre une perte de son profil adipeux au profit d'un profil inflammatoire dans deux modèles de colite chimio-induite chez la souris. Dans un second temps, nous avons mis en place un modèle murin de colite sévère entraînant le développement de " CF-like ". Ce modèle nous a permis de décrire le " CF-like " comme un tissu fibreux, inflammatoire, mais non adipeux. Ces résultats sont en accord avec ceux obtenus sur des échantillons de CF humains provenant de pièces opératoires de patients souffrants d'une MC. Ces résultats montrent également une diminution de l'expression de leptine et d'adiponectine ainsi qu'une augmentation de l'expression d'IL-6 dans le CF en comparaison au TAM de ces mêmes patients. Enfin, nous avons étudié l'implication du " CF-like ", via ses sécrétions, sur l'épithélium intestinal. En condition non-inflammatoire, les sécrétions de CF-like entraînent une augmentation de la perméabilité paracellualire colique et une diminution de l'expression de l'occludine. Au contraire, en conditions micro-inflammatoires, les sécrétions de CF-like n'exacerbent pas l'augmentation de la perméabilité paracellualire colique ainsi que la diminution de l'expression de l'occludine initialement observées dans ces conditions inflammatoires. D'autre part, les sécrétions du " CF-like " augmentent la capacité proliférative, migratoire et de réparation d'un tapis de cellules épithéliales coliques en culture. Nous avons donc pu pour la première fois mettre en place un modèle expérimental de CF-like, permettant de mieux appréhender la nature et l'implication de ce tissu dans la maladie de Crohn. L'ensemble de ces résultats nous permet de suggérer que le CF via ses sécrétions serait un tissu à double facette : " délétère " en altérant la barrière digestive des tissus non inflammatoires et " bénéfique " dans la réparation tissulaire intestinale des tissus inflammatoires.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Eutamène, Hélène
Ferrier, Laurent
Ecole doctorale:Biologie, santé, biotechnologies (BSB)
laboratoire/Unité de recherche :Toxicologie Alimentaire (TOXALIM), UMR 1331
Mots-clés libres :Creeping-fat - Maladie de Crohn - Tissu adipeux mésentérique - Inflammation intestinale - Maladies inflammatoires chroniques de l'intestin
Sujets :Sciences du vivant
Déposé le :23 Jan 2012 10:52