LogoLogo

Skapski, Agnès. Exploration fonctionnelle du génome de mycoplasma agalactiae : recherche des facteurs de virulence en culture cellulaire

Skapski, Agnès (2011). Exploration fonctionnelle du génome de mycoplasma agalactiae : recherche des facteurs de virulence en culture cellulaire.

[img]
Preview
PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
3959Kb

Résumé en francais

Mycoplasma agalactiae est l'agent étiologique de l'agalactie contagieuse des petits ruminants, maladie inscrite sur la liste de l'OIE. Le développement d'un système de criblage en culture cellulaire a permis de mener une étude à haut-débit des interactions entre M. agalactiae et les cellules de l'hôte. Au cours de cette étude, 62 loci potentiellement impliqués dans les interactions hôte-mycoplasme ont été identifiés, une majorité codant pour des protéines membranaires. Par ailleurs, le locus NIF, un facteur de virulence impliqué dans la formation des groupes fer-soufre chez certaines bactéries pathogènes, s'est révélé essentiel pour la croissance de M. agalactiae en culture cellulaire. Cette étude montre également le rôle important que pourraient jouer certaines régions intergéniques dans les interactions hôte-mycoplasme. Ces résultats offrent de nouvelles pistes pour la compréhension des mécanismes de virulence chez les mycoplasmes et des outils pour le développement de stratégies vaccinales adaptées à ces pathogènes atypiques.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Citti, Christine
Baranowski, Eric
Ecole doctorale:Sciences écologiques, vétérinaires, agronomiques et bioingénieries (SEVAB)
laboratoire/Unité de recherche :Interaction Hôtes Agent Pathogène (IHAP), UMR 1225 INRA-ENVT
Mots-clés libres :Mollicutes - Mycoplasma agalactiae - Agalactie contagieuse - Ruminant - Pathogène - Culture cellulaire - Virulence - Mutagénèse transpositionelle - Région non-codante - Groupes fer-soufre - Génome minimal
Sujets :Sciences du vivant
Déposé le :19 Mar 2012 10:04