LogoLogo

Maurice, Rémi. Zero-field anisotropic spin hamiltonians in first-Row rransition metal complexes: theory, models and applications

Maurice, Rémi (2011) Zero-field anisotropic spin hamiltonians in first-Row rransition metal complexes: theory, models and applications.

[img]
Preview
PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
1524Kb

Résumé en francais

L'anisotropie magnétique est à l'origine de la lente relaxation de l'aimantation des aimants moléculaires. L'objectif principal de ce travail est de comprendre les facteurs qui gouvernent les anisotropies locales et intersites dans les composés polynucléaires. Des calculs relativistes et corrélés ont été effectués sur des systèmes mono- et bi-nucléaires. Les dégrés de liberté principaux de la méthode ab initio d'interaction d'états en deux étapes ont été optimisés pour obtenir des paramètres d'anisotropie en bon accord avec les résultats spectroscopiques. La théorie des hamiltoniens effectifs procure un procédé universel d'extraction de ces paramètres. Elle a donc été utilisée pour vérifier la validité des modèles usuels et proposer des éventuelles améliorations aux modèles. Enfin, les paramètres d'anisotropies ont été rationalisés dans certains cas à l'aide de la théorie des perturbations quasi-dégénérées.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Guihéry, Nathalie
Graaf, Coen de
Ecole doctorale:Sciences de la matière (SdM)
laboratoire/Unité de recherche :Laboratoire de Chimie et Physique Quantiques (LCPQ), UMR 5626
Mots-clés libres :Calculs ab initio relativistes et corrélés - Anisotropie magnétique - Complexes de métaux de transition - Théorie du champ cristallin
Sujets :Chimie
Déposé le :23 Apr 2012 16:11