LogoLogo

Pignolet, Béatrice. Interactions virus myxomateux-cellules hôtes : application à la vaccination chez les ruminants

Pignolet, Béatrice (2007). Interactions virus myxomateux-cellules hôtes : application à la vaccination chez les ruminants.

[img]PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
3812Kb

Résumé en francais

Les Poxviridae, dont fait partie le virus de la myxomatose (MYXV), sont des outils de choix pour la génération de vaccins recombinés réplicatifs ou non réplicatifs chez différentes espèces animales. Ayant pour but de développer un vaccin contre la Fièvre Catarrhale Ovine, ou Bluetongue (BT), chez les ruminants, nous avons étudié le tropisme cellulaire du vecteur myxomateux chez les bovins et chez les ovins. Les résultats obtenus montrent que le MYXV ne se réplique pas dans les cellules de ruminant et gagent en partie de l'innocuité de tels vaccins. L'inoculation d'ovins par un virus myxomateux recombiné a montré la mise en place d'une réponse humorale contre le produit d'un transgène témoin. Un essai de vaccination-protection contre le BTV avec des MYXV recombinés exprimant des antigènes du BTV montre que nous n'avons pas de protection efficace. Ces résultats nous ont conduit à étudier l'interaction entre les cellules dendritiques (DC) ovines, clés de l'immunité, et le MYXV. Parmi les DC, les cellules de Langerhans sont les cibles préférentielles du MYXV. Bien que les DC infectées deviennent apoptotiques après 16h d'infection, la capacité à induire une réponse immunitaire via un mécanisme de cross-présentation est envisageable. De plus nous avons développé une stratégie originale visant à utiliser la protéine structurale M022L du MYXV comme molécule présentatrice d'antigène pour améliorer ce vecteur. Les virus recombinés sont non pathogènes pour les lapins et capables d'induire une réponse immunitaire aussi bien humorale (inoculation de souris) que cellulaire (inoculation d'ovins) contre le produit du transgène fusionné à M022L chez des espèces non-cibles.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Delverdier, Maxence
Bertagnoli, Stéphane
Ecole doctorale:Biologie, santé, biotechnologies (BSB)
laboratoire/Unité de recherche :Interaction Hôtes Agent Pathogène (IHAP), UMR 1225 INRA-ENVT
Mots-clés libres :virus myxomateux - vaccin - ruminants - Bluetongue - cellules dendritiques
Sujets :Sciences du vivant
Déposé le :10 Apr 2008 11:55