LogoLogo

Mascalchi, Patrice. Analyse par suivi de particule unique à la surface de lymphocytes vivants de l'organisation dynamique des récepteurs CD4 et CCR5 impliqués dans l'infection par le VIH

Mascalchi, Patrice (2012) Analyse par suivi de particule unique à la surface de lymphocytes vivants de l'organisation dynamique des récepteurs CD4 et CCR5 impliqués dans l'infection par le VIH.

[img]
Preview
PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
6Mb

Résumé en francais

L'infection de lymphocytes T CD4+ par le virus de l'immunodéficience humaine (VIH) débute par l'interaction séquentielle de la protéine d'enveloppe du virus gp120 avec le récepteur primaire CD4 puis avec un corécepteur, CCR5 dans la majorité des cas de primo-infection. La nécessité de cette double interaction suggère que l'efficacité du mécanisme d'entrée du VIH pourrait dépendre de l'organisation membranaire dynamique de ces deux récepteurs. Pour étudier cette organisation à la surface de lymphocytes vivants, nous avons utilisé une technique non invasive de microscopie à haute résolution : le suivi de particule unique (SPT). Dans un premier temps, nous avons validé le choix des quantum dots (QD) pour nos expériences de SPT en réalisant une étude systématique de l'influence de la particule sur la mesure de coefficient de diffusion. Ensuite, notre travail a consisté à suivre et analyser le mouvement des récepteurs CD4 et CCR5 marqués avec des QD, à la surface de lymphocytes vivants. Nous avons montré qu'il existe, pour chaque récepteur, des sous-populations ayant des modes de diffusion distincts : aléatoire, confiné de manière permanente ou de manière transitoire. L'ajout de molécules déstabilisant l'interaction CD4-CCR5 (CD4 soluble, maraviroc) a ensuite révélé que celle-ci est partiellement à l'origine de leur confinement. L'ensemble de nos observations nous permet de poser les bases d'un modèle d'organisation membranaire dynamique de CD4 et CCR5 à la surface de lymphocytes vivants. Ces données constituent un point de départ vers la compréhension du lien présumé entre l'organisation dynamique des récepteurs et les premières étapes du processus d'infection par le VIH.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Salomé, Laurence
Lopez, André
Ecole doctorale:Biologie, santé, biotechnologies (BSB)
laboratoire/Unité de recherche :Institut de Pharmacologie et de Biologie Structurale (IPBS), UMR 5089
Mots-clés libres :CD4 - CCR5 - VIH - Suivi de particule unique - Quantum dot - Organisation membranaire dynamique - Gp120 - Maraviroc
Sujets :Sciences du vivant
Déposé le :02 Jul 2012 14:47