LogoLogo

Gautier, Emilie-Fleur. Régulation et implication de la phosphatase CDC25A en aval de l'oncogène JAK2V617F dans les néoplasies myéloprolifératives

Gautier, Emilie-Fleur (2011) Régulation et implication de la phosphatase CDC25A en aval de l'oncogène JAK2V617F dans les néoplasies myéloprolifératives.

[img]
Preview
PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
3502Kb

Résumé en francais

Les néoplasies myéloprolifératives (NMP) sont des pathologies malignes caractérisées par une expansion clonale excessive de cellules de la lignée myéloïde. La mutation JAK2V617F, qui entraîne une activation constitutive de la tyrosine kinase JAK2, est impliquée dans trois NMP, la maladie de Vaquez, la thrombocytémie essentielle et la myélofibrose primitive. Nous nous sommes ici intéressés à l'implication et à la régulation de la phosphatase CDC25A en aval de la mutation, une phosphatase impliquée dans la transition G1/S du cycle cellulaire. La première partie de nos travaux ont permis de mettre en évidence une surexpression de CDC25A en aval de JAK2V617F et notamment dans des précurseurs myéloïdes de patients atteints de NMP. Notre étude suggère que cette surexpression est la conséquence d'une dérégulation traductionnelle de CDC25A impliquant le facteur d'initiation de la traduction cap-dépendante eIF-2a et le facteur de transcription STAT5. De plus, l'inhibition de CDC25A diminue les capacités clonogènes de progéniteurs possédant JAK2V617F alors qu'elle a un effet moindre sur celle des progéniteurs de donneurs sains. La deuxième partie de nos travaux a mis en évidence une expression précoce de CDC25A au cours de différenciations érythroïdes et granulo-monocytaires de progéniteurs sains réalisées ex vivo, et son absence au cours des différenciations terminales. L'ensemble de nos résultats suggère l'implication d'une dérégulation traductionnelle de CDC25A dans l'expansion hématopoïétique observée chez les patients possédant la mutation JAK2V617F et ouvre la perspective d'une fenêtre thérapeutique quant à son inhibition.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
De Mas, Véronique
Ecole doctorale:Biologie, santé, biotechnologies (BSB)
laboratoire/Unité de recherche :Centre de Recherche en Cancérologie de Toulouse (CRCT), UMR 1037
Mots-clés libres :JAK2V617F - Néoplasies myéloprolifératives - CDC25A - Signalisation - Différenciations myéloïdes
Sujets :Sciences du vivant
Déposé le :17 Sep 2012 15:17