LogoLogo

Kiatmanaroj, Kata. Allocation de fréquence dans les systèmes de communication par satellites de type SDMA

Kiatmanaroj, Kata (2012) Allocation de fréquence dans les systèmes de communication par satellites de type SDMA.

[img]
Preview
PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
2984Kb

Résumé en francais

Le travail présenté dans cette thèse traite des problèmes d'affectation de fréquences (FAP) qui se produisent dans les systèmes de communication par satellite utilisant la technologie SDMA. Ces systèmes se composent d'un satellite et d'une zone de service de taille fixe dans laquelle sont répartis des utilisateurs. L'objectif est alors de servir un maximum d'utilisateur en fréquence dans cette zone de service. Cependant, l'affectation ne doit pas violer les contraintes d'interférence qui apparaissent lorsque deux utilisateurs utilisent une même fréquence ou lorsqu'ils se partagent une même plage de fréquence. Deux types d'interférences sont considérés dans cette étude : les interférences binaire et cumulative. Pour chacune d'elles, les problèmes d'affectation de fréquence de type mono-porteuse (une fréquence par utilisateur) et multi-porteuses (plusieurs fréquences par utilisateur) sont traités. Le problème de l'affectation bidimensionnelle est aussi abordé et nous proposons des modèles de Programmation Linéaire en Nombre Entiers (PLNE) pour le résoudre. Au niveau des méthodes de résolution, nous utilisons des algorithmes gloutons, des modèles de PLNE pour le problème de type mono-porteuse. En outre, un algorithme de déplacement continu de faisceau est conçu pour améliorer les solutions en résolvant un problème d'optimisation continu non linéaire. Concernant le problème de type multi-porteuses, nous le ramenons à un problème d'ordonnancement et celui-ci est résolu à l'aide de la PLNE et la Programmation Par Contraintes (PPC). Il est par ailleurs montré que les résultats issus de la PPC sont meilleurs que ceux de la PLNE. De plus, en transformant les interférences cumulatives en interférences binaires, la méthode d'ordonnancement avec les contraintes induites par les cliques donne de bien meilleurs résultats. Nous considérons également un problème industriel dans lequel de nombreuses contraintes apparaissent ce qui rend le problème très complexe et insoluble avec des méthodes exactes. Face à ce constat, deux algorithmes gloutons sont réalisés et leurs résultats sont comparés.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Houssin, Laurent
Artigues, Christian
Ecole doctorale:Systèmes
laboratoire/Unité de recherche :Laboratoire d'Analyse et d'Architecture des Systèmes (LAAS) - CNRS
Mots-clés libres :Allocation de fréquence - Optimisation combinatoire - Télécommunications
Sujets :Informatique
Déposé le :16 Oct 2012 11:24