LogoLogo

Boissard, Philippe. Dosimétrie in vivo en radiothérapie externe avec imageurs portals au silicum amorphe : de la méthode à la validation clinique

Boissard, Philippe (2012) Dosimétrie in vivo en radiothérapie externe avec imageurs portals au silicum amorphe : de la méthode à la validation clinique.

[img]
Preview
PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
4Mb

Résumé en francais

La dosimétrie in vivo en transmission réalisée avec les imageurs portals apparait être une alternative intéressante pour la réalisation de la dosimétrie in vivo en Radiothérapie externe. Une nouvelle méthode basée sur des fonctions de Rapport Tissue Maximum finit (RTMf) et sur une séparation Primaire / Diffusée est proposée. La dose dans le patient peut alors être estimée à partir du signal transmis mesuré pendant le traitement. 46 configurations test réalisées à l'aide de fantômes d'eau solide ont été proposées pour réaliser l'évaluation globale de la méthode. En outre, une étude clinique de validation a été conduite pour 494 patients. Les images portals ont été acquises à l'aide d'imageur portals au silicium amorphe montés sur des accélérateur Clinacs Varian(tm). La dose dans le patient est calculée par rétroprojection de la dose portal à l'aide du logiciel EPIgray(tm) (logiciel développé en collaboration avec la société DOSIsoft(tm)) et est comparée à celle planifiée à l'aide logiciel Eclipse Varian(tm) (algorithme Pencil Beam). Les écarts entre les doses planifiées et les dose mesurées sont reportés pour chaque point d'intérêt. Les résultats sont dans les niveaux de tolérances habituels de la dosimétrie in vivo (moyenne=0.7% 1s= 2.7% pour les mesures sur fantômes; moyenne =-0.6% 1s= 2.8% pour les mesures in vivo sur patients). Pour conclure, la dosimétrie in vivo en transmission est facile à utiliser en conditions de routine clinique (pas de temps additionnels lors du traitement). En utilisant la méthode proposée, la dose peut être calculée en tous points dans le patient. La précision des résultats est plus qu'acceptable pour le cadre de la dosimétrie in vivo.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
François, Pascal
Ecole doctorale:Génie électrique, électronique, télécommunications (GEET)
laboratoire/Unité de recherche :Service de Physique Médicale, Institut Curie, Paris
Mots-clés libres :EPID - Contrôle de qualité - Imageurs portals - Assurance de Qualité - Dosimétrie in vivo - Clarkson - Radiothérapie - IMRT
Sujets :Electricite, électronique, automatique
Déposé le :05 Nov 2012 10:17