LogoLogo

Choque, Elodie. Les étapes précoces de la biogenèse du ribosome chez Saccharomyces cerevisiae

Choque, Elodie (2012). Les étapes précoces de la biogenèse du ribosome chez Saccharomyces cerevisiae.

[img]
Preview
PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
10Mb

Résumé en francais

Les ribosomes sont des assemblages ribonucléoprotéiques responsables de la traduction des ARNm en protéines. Plus de 200 facteurs nucléiques et protéiques sont requis pour la production et l'assemblage des sous-unités matures du ribosome eucaryote. La biogenèse des ribosomes est un processus complexe comprenant de nombreuses étapes, coordonnées dans le temps et l'espace. Elle débute par la transcription de l'ADNr par l'ARN Pol. I au sein du nucléole. De nombreux facteurs de maturation vont s'assembler sur le transcrit naissant pour former la particule pré-ribosomique précoce. La formation correcte de cette particule est requise pour les clivages co-transcriptionnels aux sites A0, A1 et A2 qui permet la formation des précurseurs de la petit (pré-40S) et de la grande (pré-60S) sous-unité du ribosome. Au cours de ma thèse, je me suis attachée à caractériser précisément le rôle de deux protéines nucléolaires, Nop19p (YGR251W) et Efg1p (YGR271C-A), dans la biogenèse du ribosome. J'ai montré que ces facteurs s'associent physiquement aux particules pré-ribosomiques précoces. Leur absence entraîne l'accumulation d'un précurseur aberrant, le pré-ARNr de 23S, qui résulte d'un clivage direct au site A3. Cela induit un défaut de production de la petite sous-unité du ribosome et aboutit à la mort de la cellule. Nop19p, protéine essentielle, est requise lors des clivages précoces aux sites A0, A1 et A2 du pré-ARNr. Nos résultats montrent qu'elle est nécessaire à l'assemblage de Utp25p au sein du SSU Processome et au désassemblage de l'hélicase à ARN Dhr2p après les étapes précoces de maturation. L'observation du profil de sédimentation des particules ribosomiques en absence de Efg1p montre l'apparition d'une particule de 50S qui a précédemment été décrite comme un intermédiaire potentiel de la petite sous-unité du ribosome. L'apparition de cette particule spécifique, en absence de Efg1p, est concordante avec l'accumulation du pré-ARNr de 23S dont le devenir est toujours discuté. Cette particule de 50S pourrait donc être soit un intermédiaire spécifique de la petite sous-unité du ribosome soit un SSU Processome mal assemblé sujet à dégradation.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Dez, Christophe
Léger Silvestre, Isabelle
Ecole doctorale:Biologie, santé, biotechnologies (BSB)
laboratoire/Unité de recherche :Laboratoire de Biologie Moléculaire Eucaryote (LBME), UMR 5099
Mots-clés libres :Biogenèse du ribosome - ARN - Etapes précoces - Dégradation - Maturation
Sujets :Sciences du vivant
Déposé le :03 Dec 2012 10:00