LogoLogo

Lalande, Julie. Biomarqueurs prédictifs de la maladie d'Alzheimer dans un modèle de souris : approche métabolomique par spectroscopies RMN et études comportementales

Lalande, Julie (2012). Biomarqueurs prédictifs de la maladie d'Alzheimer dans un modèle de souris : approche métabolomique par spectroscopies RMN et études comportementales.

[img]
Preview
PDF (L'auteur ne souhaite pas la mise en ligne de sa thèse. L'exemplaire papier peut être consulté ou emprunté à la BU Sciences de Toulouse.) - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
77Kb

Résumé en francais

La maladie d'Alzheimer (MA) est un trouble neurodégénératif lié à l'âge entraînant une diminution des fonctions cognitives. Les traitements actuels ne sont que symptomatiques. Il en résulte un besoin urgent d'outils diagnostiques permettant de déceler la MA avant les premiers signes de déclin cognitif. Une étude métabolomique par RMN 1H a tout d'abord été réalisée sur cinq parties de cerveau de souris contrôles (Tg-) ou développant une démence amyloïde (Tg+) âgées de 1 à 11 mois afin de caractériser les perturbations métaboliques associées au développement de la MA. L'hippocampe (Hipp) est métaboliquement affecté précocement au cours de l'évolution de la MA. La taurine (Tau) et la créatine (Cr), métabolites neuroprotecteurs et osmorégulateurs, augmentent dans l'Hipp des Tg+ dès l'âge de 6 mois. La SRM et la RMN 1H ont ensuite été couplées pour analyser l'Hipp de jeunes souris traitées au clioquinol (CQ). Le CQ accroît la formation de Tau et Cr avant les premiers signes de déclin cognitif. Enfin, des tests comportementaux ont été réalisés sur des souris de 13 mois dans un environnement enrichi (EE) ou traitées par du CQ. Les profils métaboliques ont été analysés par RMN 1H. L'EE et le CQ ont amélioré la mémoire épisodique des Tg+ lorsqu'elles étaient dans un environnement familier. Aucune différence métabolique n'a pu être mise en évidence dans l'Hipp en fonction du génotype. Le couplage statistique des données comportementales et métabolomiques a montré que les Tg+ non traitées au CQ ou non EE développaient des troubles de la mémoire épisodique associés à une concentration de Tau et Cr plus élevée. Ainsi, un EE précoce ou un traitement tardif au CQ améliorerait les fonctions cognitives même à un âge où les plaques amyloïdes sont apparues.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Malet-Martino, Myriam
Ecole doctorale:Sciences de la matière (SdM)
laboratoire/Unité de recherche :Laboratoire de Synthèse et Physicochimie de Molécules d'Intérêt Biologique (SPCMIB), UMR 5068
Mots-clés libres :Métabolomique - RMN 1H - SRM 1H - Comportement - Maladie d'Alzheimer - Biomarqueurs - Souris APPSwe Tg2576 - Taurine - Créatine
Sujets :Sciences du vivant
Déposé le :07 Jan 2013 11:07