LogoLogo

Claverie, Martin. Estimation spatialisée de la biomasse et des besoins en eau des cultures à l'aide de données satellitales à hautes résolutions spatiale et temporelle : application aux agrosystèmes du sud-ouest de la France

Claverie, Martin (2012). Estimation spatialisée de la biomasse et des besoins en eau des cultures à l'aide de données satellitales à hautes résolutions spatiale et temporelle : application aux agrosystèmes du sud-ouest de la France.

[img]PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
9Mb

Résumé en francais

Il existe un lien étroit entre les agrosystèmes et les cycles du carbone (processus de séquestration du carbone dans les sols) et de l'eau (systèmes de production par irrigation). Cette thèse contribue à l'analyse et la validation des méthodes de quantification, sur de grandes surfaces, de la biomasse (cycle du carbone) et des besoins en eau (cycle de l'eau) des agrosystèmes. Pour répondre à cet objectif, des données de télédétection sont assimilées dans un modèle de cultures, SAFY (Simple Algorithm For Yield Estimate), au travers d'une variable biophysique clés, le GAI (Green area index). Des méthodes d'estimation in situ (par proxy-détection) et spatialisées (par inversion de modèles de transfert radiatif) du GAI sont, tout d'abord, étudiées et validées. Les séries temporelles de GAI déterminées à partir des données de télédétection sont ensuite utilisées pour étalonner le modèle SAFY, conduisant à des estimations spatialisées de biomasse et des besoins en eau des cultures. Ces estimations sont validées par confrontation à un dispositif expérimental mis en place entre 2006 et 2010 et situé dans le sud-ouest de la France. Les cultures étudiées sont des cultures d'été non irriguées (tournesol) et irriguées (maïs, soja). Les données de télédétection utilisées pour estimer les séries temporelles de GAI sont issues du capteur Formosat-2. Ces données sont particulièrement pertinentes car elles combinent une haute résolution spatiale (8 m) et une haute fréquence temporelle (1 jour), indispensables pour le suivi des surfaces agricoles.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Demarez, Valérie
Duchemin, B.
Ecole doctorale:Sciences de l'Univers, de l'environnement et de l'espace (SDU2E)
laboratoire/Unité de recherche :Centre d'Etudes Spatiales de la BIOsphère (CESBIO), UMR 5126
Mots-clés libres :Télédétection - Biomasse - Agrosystèmes - Evapotranspiration - Modèle de culture - Irrigation - Indice de surface foliaire
Sujets :Sciences de l'environnement
Déposé le :04 Mar 2013 10:10