LogoLogo

Pomie, Céline. Développement et mécanismes suppresseurs des lymphocytes T régulateurs CD8+CD28low chez la souris

Pomie, Céline (2010). Développement et mécanismes suppresseurs des lymphocytes T régulateurs CD8+CD28low chez la souris.

[img]
Preview
PDF (L'auteur ne souhaite pas la mise en ligne de sa thèse. L'exemplaire papier peut être consulté ou emprunté à la BU Sciences de Toulouse) - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
36Kb

Résumé en francais

Un des mécanismes qui contribuent à maintenir une tolérance vis-à-vis de ses propres constituants est l'immunosuppression active exercée par des sous-populations lymphocytaires immunorégulatrices. Parmi celles-ci, une population de lymphocytes T (LT) CD8+ régulatrice est caractérisée par un niveau très faible d'expression de la molécule de co-stimulation CD28. Les lymphocytes T régulateurs CD8+CD28low (Treg) fraîchement isolés préviennent le développement d'une maladie inflammatoire intestinale induite par le transfert de cellules T naïves CD4+CD45RBhigh chez la Souris immunodéficiente. L'IL-10 et le TGF-ß sont deux cytokines immunosuppressives indispensables à cette protection. De façon intéressante, un défaut de l'activité suppressive des LT CD8+ (mais pas CD4+) isolés à partir du côlon de patients atteints de maladies inflammatoires chroniques intestinales a été décrit. L'ensemble de ces données suggère un rôle important des Treg CD8+ dans le maintien de l'homéostasie immunologique de l'intestin. La sélection du répertoire des Treg capables d'inhiber l'inflammation intestinale reste inconnue. Nous avons testé la capacité des Treg CD8+CD28low isolés à partir de souris déficientes pour AIRE à prévenir le développement d'une colite expérimentale. Ce facteur de transcription permet l'expression d'antigènes des tissus périphériques dans les cellules épithéliales de la medulla du thymus ainsi que dans les cellules stromales des nœuds lymphatiques et participe ainsi à l'induction d'une tolérance envers les antigènes du soi. Alors que les lymphocytes T CD8+CD28low AIRE-/- sont fonctionnels in vitro, ces cellules sont incapables de prévenir une colite expérimentale. Cette observation suggère fortement qu'AIRE est impliqué dans la sélection des Treg CD8+CD28low et pourrait moduler le TCR-répertoire de cette population. Nous nous sommes également intéressés à l'identification des cibles de l'IL10 ainsi qu'au rôle de l'enzyme IDO (indoléamine 2,3-dioxygénase) dans la protection de la colite expérimentale par les LTreg CD8+CD28low. Une meilleure compréhension des mécanismes d'action et du développement des Treg CD8+CD28low capables de contrôler l'inflammation intestinale devrait ouvrir la voie au ciblage de cette population à des fins thérapeutiques.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Meerwijk, Joost Van
Romagnoli, Paola
Ecole doctorale:Biologie, santé, biotechnologies (BSB)
laboratoire/Unité de recherche :Centre de Physiopathologie de Toulouse-Purpan (CPTP), INSERM U563
Mots-clés libres :Lymphocytes T régulateurs CD8+CD28low - Colite - Développement
Sujets :Sciences du vivant
Déposé le :11 Mar 2013 09:39