LogoLogo

Gaudenzio, Nicolas. Etude de l'interaction entre les mastocytes et les lymphocytes T helper

Gaudenzio, Nicolas (2012). Etude de l'interaction entre les mastocytes et les lymphocytes T helper.

[img]
Preview
PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
8Mb

Résumé en francais

Les mastocytes ont longtemps été associés aux réponses allergiques, néanmoins de nombreuses études les décrivent comme des acteurs de la réponse inflammatoire. Les mastocytes sont souvent retrouvés en étroite apposition au sein des tissus avec les lymphocytes T Helper (TH). L'objet de ma thèse est de caractériser la nature de l'interaction mastocyte/TH et notamment la capacité des mastocytes à jouer le rôle de cellules présentatrices d'antigène. Dans une première étude, nous avons démontré que des lignées primaires de mastocytes murins (PCMC) peuvent acquérir un phénotype de cellules présentatrices d'antigènes, lorsqu'elles sont traitées en présence d'IFN-gamma pendant 72 heures. Ainsi conditionnés, les PCMC capturent, apprêtent et présentent l'antigène à des lymphocytes T CD4+ activés, mais restent incapables d'activer leurs homologues naïfs. Durant ce phénomène, une véritable synapse immunologique est mise en place où le lymphocyte TH polarise son TCR et toute sa machinerie sécrétoire vers l'aire de contact intercellulaire. En retour, le mastocyte s'active et baisse significativement le seuil d'activation des récepteurs FcepsilonRI en réponse à une stimulation par des IgE. Ces résultats indiquent que les mastocytes peuvent établir une coopération spécifique avec les lymphocytes TH. Dans une seconde étude, nous avons déterminé les conséquences fonctionnelles d'une telle coopération sur la biologie des lymphocytes TH humains. In vitro les mastocytes humains forment des synapses immunologiques fonctionnelles avec des lymphocytes T CD4+ activés. Ces interactions productives favorisent la génération de lymphocytes TH produisant de grandes quantités d'IL-22 (à la fois de purs TH22 et des TH produisant simultanément de l'IL-22 et de l'IFN-gamma) à partir d'un pool de lymphocytes TH mémoires. Cette différenciation vers un tel profil de TH est dépendante de l'action de deux cytokines que sont l'IL-6 et le TNF-alpha. L'analyse microscopique détaillée d'échantillons de peaux psoriasiques révèle un enrichissement en lymphocytes TH produisant simultanément de l'IL-22 et de l'IFN-gamma, lors qu'ils sont au contact des mastocytes. Ces résultats indiquent que les mastocytes peuvent être de véritables partenaires fonctionnels pour les lymphocytes TH au sein des tissus, leur fournissant des signaux d'activation et les orientant vers la production d'une cytokine supplémentaire l'IL-22.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Valitutti, Salvatore
Espinosa, Eric
Ecole doctorale:Biologie, santé, biotechnologies (BSB)
laboratoire/Unité de recherche :Centre de Physiopathologie de Toulouse-Purpan (CPTP), UMR 1043
Mots-clés libres :Mastocytes - Lymphocytes T Helper - Interleukine-22 - Inflammation
Sujets :Biotechnologies, agronomie
Déposé le :08 Apr 2013 13:52