LogoLogo

Valleron, Wilfried. Profils d'expression et corrélations clinico-biologiques des petits ARN nucléolaires dans les cancers hématopoïétiques

Valleron, Wilfried (2012). Profils d'expression et corrélations clinico-biologiques des petits ARN nucléolaires dans les cancers hématopoïétiques.

[img]PDF (Accès restreint. S'adresser à l'accueil de la BU Sciences de Toulouse.) - Accès intranet - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
7Mb

Résumé en francais

Les petits ARN nucléolaires (snoARN) forment une famille d'ARN non codants majoritairement impliqués dans la maturation des ARN ribosomaux. De nouvelles fonctions ont été décrites rendant leur étude pertinente dans le cancer. Deux pistes ont été investiguées dans le modèle des cancers hématopoïétiques : i) les protéines de fusion oncogéniques récurrentes ont-elles un impact sur le profil d'expression des snoARN ? ii) l'expression des snoARN peut-elle être corrélée aux caractéristiques clinico-biologiques ? Pour suivre la première piste, nous avons analysé les profils d'expression de snoARN dans le modèle des leucémies aiguë myéloblastiques. Nous avons démontré que les snoARN sont dérégulés dans les cellules néoplasiques. Une signature spécifique des snoARN SNORD112-114 a été mise en évidence chez les patients atteints de leucémie aiguë promyélocytaire. L'expression ectopique de ces snoARN apparait liée à la protéine oncogénique PML-RARalpha. De plus, le snoARN prototype SNORD114-1 influence positivement la croissance cellulaire. Nos données suggèrent donc l'implication de snoARN dans la tumorigenèse. La seconde piste a été menée sur un ensemble hétérogène de lymphomes à pronostic péjoratif, les lymphomes T périphériques. Nous avons recherché un lien entre le profil d'expression des snoARN et les caractéristiques cliniques d'une cohorte de patients atteints des trois sous-types majeurs de lymphome T périphérique. Nous avons constaté que les snoARN sont significativement sous exprimés dans les cellules néoplasiques versus cellules saines. Nous avons également déterminé que les snoARN pouvaient servir d'outil diagnostique et d'outil pronostique pour certain sous-types.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Brousset, Pierre
Ecole doctorale:Biologie, santé, biotechnologies (BSB)
laboratoire/Unité de recherche :Centre de Recherche en Cancérologie de Toulouse (CRCT), UMR 1037
Mots-clés libres :SnoARN - Leucémie aiguë promyélocytaire - Lymphome T périphérique
Sujets :Sciences du vivant
Déposé le :24 Jun 2013 16:46