LogoLogo

Kounou, Kossi Blewussi. Association entre les traumatismes de l'enfance et les troubles de la personnalité : étude comparative entre la France et le Togo

Kounou, Kossi Blewussi (2013). Association entre les traumatismes de l'enfance et les troubles de la personnalité : étude comparative entre la France et le Togo.

[img]
Preview
PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
2479Kb

Résumé en francais

Les traumatismes de l'enfance (TE) s'associent souvent à l'épisode dépressif majeur (EDM) et/ou aux troubles de la personnalité (TP) à l'âge adulte. Très peu d'études ont été réalisées en Afrique Subsaharienne francophone dont le Togo, pour examiner ces relations. Des différences liées à la culture, interviennent dans la perception et la réaction face à un événement traumatique. Notre étude a pour objectifs de comparer entre les groupes de participants, les scores et/ou les fréquences des TE, des TP et des dimensions de la personnalité (DP), d'évaluer l'association entre les TE et les TP et d'examiner le rôle médiateur des DP entre les TE et les TP. Méthodes : il s'agit d'une étude transversale réalisée en France et au Togo auprès d'un échantillon composé de deux groupes de patients soignés pour un EDM (l'un en France, n = 89 et l'autre au Togo, n = 91) et d'un troisième groupe constitué de témoins togolais sans antécédents psychiatriques (n = 90). L'évaluation des TE est faite avec la version à 28 items du Childhood Trauma Questionnaire. Le Questionnaire de Diagnostic de la Personnalité (PDQ-4+) et l'International Personality Item Pool (IPIP-50) ont permis d'évaluer les TP et les DP respectivement. Résultats : 270 sujets, d'âge moyen 34,1 ans (ET = 12,0) ont été évalués. Les patients soignés au Togo rapportaient plus de TE que leurs homologues de France et les témoins du Togo pour tous les types d'abus (p < 0,01). Il existait une différence entre les trois groupes quant au nombre de symptômes des TP (p < 0,001) et à la dimension stabilité émotionnelle (F(2, 267) = 87,71, p < 0,001). Dans l'échantillon total, le score à l'abus total était positivement corrélé avec le score du PDQ-4+ (r(270) = 0,36, p < 0,01). Chez les patients soignés en France, la négligence physique prédit les TP du cluster A et le TP narcissique. Chez les patients du Togo, l'abus physique était un prédicteur des TP antisociale, obsessionnelle-compulsive et négativiste. Au Togo, l'instabilité émotionnelle jouait un rôle de médiation totale dans la population clinique et exerçait un effet médiateur partiel chez les témoins dans l'association entre les TE et les TP alors qu'en France, aucune DP n'établit le lien entre les TE et les TP. Conclusion : il existe une différence dans l'association et le parcours des TE aux TP dans notre population d'étude. Une évaluation systématique des TE, des DP et des TP chez des patients soignés pour un EDM pourrait contribuer à l'amélioration de leur prise en charge.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Schmitt, Laurent
Djassoa, Gnansa
Bui, Eric
Ecole doctorale:Comportement, langages, éducation, socialisation, cognition (CLESCO)
laboratoire/Unité de recherche :Laboratoire du Stress Traumatique (LST), JE 2511
Mots-clés libres :Traumatismes de l'enfance - Personnalité - Dépression - France - Afrique Subsaharienne - Togo
Sujets :Sciences du vivant
Déposé le :27 Aug 2013 10:43