LogoLogo

Casquet, Julianne. Hasard, déterminisme et édification des communautés écologiques insulaires : le cas des araignées d'Hawaï et des îles de l'océan indien

Casquet, Julianne (2012). Hasard, déterminisme et édification des communautés écologiques insulaires : le cas des araignées d'Hawaï et des îles de l'océan indien.

[img]
Preview
PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
9Mb

Résumé en francais

Cette thèse se place dans le cadre théorique de l'édification des communautés écologiques, un phénomène complexe pouvant s'étudier à de nombreuses échelles et influencé par des facteurs variés. Dans le chapitre 1, je présente l'hypothèse d'une relation entre la dynamique de colonisation et les règles d'assemblage des communautés. Dans le chapitre 2, je propose que les facteurs intrinsèques et géographiques jouent sur l'édification d'une communauté écologique en influant sur les flux d'individus entre la source de colonisateurs et l'endroit où elle s'assemble. Dans le chapitre 3, j'étudie l'influence du contexte régional, géographique et écologique sur les différentes composantes des communautés locales, ces composantes n'étant pas toutes influencées par les mêmes facteurs régionaux. Dans le chapitre 4, je me concentre sur un cas d'étude qui nous met en garde sur l'interprétation de patrons de diversification locale apparente sans prise en compte de la biologie des individus ; je propose aussi que certains facteurs intrinsèques aux lignées puissent empêcher une diversification in situ malgré un contexte écologique potentiellement favorable. L'édification des communautés écologiques est le résultat de nombreux processus agissant dans des paysages qui sont l'expression de contingences historiques et géographiques, ce qui explique en partie pourquoi les questions d'édification des communautés sont parmi des plus débattues de l'écologie scientifique. Seul un examen prudent d'un ensemble de données morphologiques, génétiques, écologiques et comportementales pourra permettre de déterminer dans quel contexte les théories classiques des communautés écologiques seront valables.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Gillespie, Rosemary
Thébaud, Christophe
Ecole doctorale:Sciences de l'Univers, de l'environnement et de l'espace (SDU2E)
laboratoire/Unité de recherche :Laboratoire Evolution et Diversité Biologique, UMR 5174
Mots-clés libres :Communauté écologique - Biogéographie insulaire - Assemblage - Diversification in situ - Araignées
Sujets :Sciences du vivant
Déposé le :16 Sep 2013 11:47