LogoLogo

Cassard, Hervé. Contribution à l'étude de la diversité biochimique et biologique des agents des encéphalopathies spongiformes transmissibles

Cassard, Hervé (2012). Contribution à l'étude de la diversité biochimique et biologique des agents des encéphalopathies spongiformes transmissibles.

[img]
Preview
PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
3320Kb

Résumé en francais

Les encéphalopathies spongiformes transmissibles (EST) sont caractérisées par l'accumulation d'une protéine, la PrPSc, dans le système nerveux central des individus malades. Selon le concept du prion, la PrPSc serait l'agent infectieux responsable des EST. La capacité des typages biologique (in vivo) et biochimique (étude des propriétés de la PrPSc) des souches de prion à refléter la réelle diversité des agents des EST reste incertaine. La première partie de notre travail a consisté à étudier le phénotype biochimique de la PrPSc au sein d'un panel d'isolats de maladie de Creutzfeldt-Jakob (MCJ) préalablement classés sur la base de critères génétiques et clinico-lésionnels. Nous avons pu définir quatre groupes biochimiques distincts ne correspondant que partiellement aux catégories de la classification pré-établie et pouvant potentiellement correspondre à différentes souches de prion. Dans le deuxième volet de nos travaux, nous avons étudié la capacité d'isolats de tremblante à se propager dans divers modèles de souris transgéniques exprimant une PrP hétérologue ainsi que les conséquences de ces transmissions interspécifiques sur leurs propriétés biologiques et biochimiques. Nous avons pu démontrer que le franchissement des barrières d'espèces porcine et bovine par l'agent de la tremblante atypique entraînait l'émergence de nouveaux prions, dont celui responsable de l'encéphalopathie spongiforme bovine. Par ailleurs, nous avons réussi à transmettre plusieurs isolats de tremblante classique à deux lignées de souris transgéniques exprimant la PrP humaine. Dans l'une de ces lignées, la signature biochimique de l'agent propagé était similaire à celle d'isolats de MCJ sporadique.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Andreoletti, Olivier
Lacroux, Caroline
Ecole doctorale:Biologie, santé, biotechnologies (BSB)
laboratoire/Unité de recherche :Interaction Hôtes Agent Pathogène (IHAP), UMR 1225 INRA-ENVT
Mots-clés libres :Encéphalopathies spongiformes transmissibles - Prions - Maladie de Creutzfeldt-Jakob - Tremblante - Diversité - Souches - Biochimie - Modèles transgéniques
Sujets :Sciences du vivant
Déposé le :16 Sep 2013 10:28