LogoLogo

Deshmukh, Chandrashekhar. Greenhouse gases (CH4, CO2 and N2O) emissions from a newly flooded hydroelectric reservoir in subtropical South Asia: case of Nam Theun 2 reservoir, Lao PDR

Deshmukh, Chandrashekhar (2013). Greenhouse gases (CH4, CO2 and N2O) emissions from a newly flooded hydroelectric reservoir in subtropical South Asia: case of Nam Theun 2 reservoir, Lao PDR.

[img]PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
6Mb

Résumé en francais

L'augmentation de l'intérêt concernant la part des réservoirs hydroélectrique dans l'augmentation de la concentration atmosphérique des Gaz à Effet de Serre (GES) a amené à mesurer les émissions nettes d'un réservoir hydroélectrique, Nam Theun 2 (NT2) dans la région subtropicale de la République Démocratique Populaire du Laos, Asie. Ce travail est la premiêre évaluation de l'empreinte carbone des GES (c'est à dire : les émissions après ennoiement moins les émissions avant ennoiement) en relation avec la création d'un réservoir hydroélectrique. C'est le résultat d'une étude à grande échelle qui s'est déroulée pendant cinq ans (2008-2012). Nous avons tout d'abord quantifié les sources et les puits majeurs des GES des composants terrestres et aquatiques du paysage avant ennoiement (Mai 2008). Ensuite, à partir d'Avril 2009, cette étude similaire a été réalisée au niveau du réservoir, sa zone de marnage et son aval. C'est en Octobre 2009 que le réservoir hydroélectrique NT2 a, pour la première fois, atteint son niveau maximal et c'est huit mois plus tard, en Mars 2010, que les turbines ont fonctionnées pour la première fois. En se basant sur un suivi bimensuel et sur cinq missions de terrain couvrant toutes les saisons, les émissions des principaux GES (c'est à dire l'oxyde nitreux (N2O), le méthane (CH4) et le dioxyde de carbone (CO2)) ont été mesurées d'Avril 2009 à Décembre 2011. Les émissions ont été déterminées à la surface du réservoir (flux diffusifs et ébullitifs) ainsi que dans les sols de la zone de marnage, qui peut atteindre 370 km2 pour une surface totale de réservoir de 450 km2.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Serça, Dominique
Guérin, Frédéric
Kansal, Arun
Ecole doctorale:Sciences de l'Univers, de l'environnement et de l'espace (SDU2E)
laboratoire/Unité de recherche :Laboratoire d'Aérologie, UMR 5560 ; Géosciences Environnement Toulouse (GET), UMR 5563
Mots-clés libres :Greenhouse gases - Hydroelectric reservoirs - Gross emissions - Net GHG footprint - Physical controls - Eddy covariance technique - Bubbling - Degassing - Downstream emissions - Drawdown area
Sujets :Sciences de l'environnement
Déposé le :21 Oct 2013 10:44