LogoLogo

Démares, Fabien. Caractérisation anatomique et fonctionnelle de deux variants d'épissage des récepteurs GluCl. Rôle dans l'apprentissage et la mémoire chez l'abeille, Apis mellifera

Démares, Fabien (2013). Caractérisation anatomique et fonctionnelle de deux variants d'épissage des récepteurs GluCl. Rôle dans l'apprentissage et la mémoire chez l'abeille, Apis mellifera.

[img]PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
8Mb

Résumé en francais

Chez les insectes, la transmission glutamatergique est cruciale pour l'apprentissage olfactif. Une part de cette neurotransmission s'effectue par des canaux chlore activés par du glutamate (GluCls), spécifiques des espèces invertébrées. Chez l'abeille, il existe deux variants d'épissage provenant d'un unique gène amel_glucl. Cette étude a permis de caractériser l'expression de ces variants et leurs localisations dans le cerveau, ainsi que leurs rôles dans l'apprentissage et la mémoire olfactive. Les deux variants Amel_GluCl A & B sont exprimés dans le cerveau et ont une localisation différentielle. Le variant A est principalement neuropilaire, le variant B principalement somatique. Cette différence de localisation peut suggérer une implication fonctionnelle différente entre variant. Avec l'injection d'ARN interférents, ont été analysées le taux d'expression des deux protéines d'une part, et la mémoire olfactive d'autre part. Les effets sont transitoires et réversibles. En injectant 24h avant l'apprentissage, chaque traitement ARN interférent aboutit à une diminution des taux de rappel de l'odeur conditionnée 1h après l'apprentissage. Par contre, l'ARN interférent ciblant le variant B a des effets sur la généralisation aux nouvelles odeurs. La neurotransmission glutamatergique via les récepteurs GluCls est nécessaire pour le processus de rappel dans la mémoire olfactive et aurait un rôle dans la saillance des odeurs apprises comparée aux nouvelles odeurs. En conclusion, le rôle des récepteurs est discuté par rapport aux données obtenues chez d'autres espèces. La place des deux variants est discutée dans un schéma global des voies d'apprentissage et mémoire chez l'abeille.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Armengaud, Catherine
Raymond, Valérie
Ecole doctorale:Comportement, langages, éducation, socialisation, cognition (CLESCO)
laboratoire/Unité de recherche :Centre de Recherches sur la Cognition Animale (CRCA), UMR 5169
Mots-clés libres :Récepteurs Glutamate-Chlore - Variants d'épissage - Epissage alternatif - Immunohistologie - Olfaction - Apprentissage - Mémoire - Processus de rappel - Généralisation - Interférence ARN - Apis mellifera
Sujets :Sciences du vivant
Déposé le :11 Feb 2014 12:51