LogoLogo

Jacob, Staffan. Microbiome, communication and reproduction : host-microbiome interactions and parent-offspring communication in birds

Jacob, Staffan (2013). Microbiome, communication and reproduction : host-microbiome interactions and parent-offspring communication in birds.

[img]PDF (L'auteur ne souhaite pas la mise en ligne de sa thèse. L'exemplaire papier peut être consulté ou emprunté à la BU Sciences de Toulouse) - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
192Kb

Résumé en francais

Les interactions entre les hôtes et leur microbiome sont probablement responsables de l'évolution de divers traits d'histoire de vie des hôtes. Pourtant, des approches expérimentales supportant cette hypothèse manquent encore. Dans cette thèse, nous avons étudié expérimentalement les effets du microbiome sur les coûts de la reproduction, le développement des jeunes, la communication et les défenses antimicrobiennes chez la mésange charbonnière (Parus major). Tout d'abord, nous montrons que le microbiome est impliqué dans la production par l'hôte des dommages oxydants inhérents à l'investissement dans la reproduction. Deuxièmement, nous avons trouvé que les femelles ajustent leur investissement en caroténoïdes dans leurs œufs en fonction de leur microbiome, et que l'exposition microbienne affecte la croissance des jeunes et leur condition à l'envol. Troisièmement, nous résultats suggèrent que les microorganismes ne dégradent pas la coloration du plumage chez des oiseaux sauvages, mais que l'exposition à des microorganismes lors de la reproduction influence l'investissement dans de nouvelles plumes durant la mue suivante. Finalement, nous avons montré que les mésanges modifient leur investissement dans leur glande uropygienne, un organe externe impliqué dans la régulation des microorganismes du plumage, en fonction de leur microbiome. Cette stratégie antimicrobienne qui diffère entre sexes pourrait alors permettre de réguler le microbiome du plumage. Nos résultats fournissent donc la première démonstration expérimentale de l'hypothèse stipulant que le microbiome joue un rôle dans l'évolution de traits d'histoire de vie des hôtes

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Heeb, Philipp
Ecole doctorale:Sciences écologiques, vétérinaires, agronomiques et bioingénieries (SEVAB)
laboratoire/Unité de recherche :Laboratoire Evolution et Diversité Biologique, UMR 5174
Mots-clés libres :Evolution - Traits d'histoire de vie - Interactions - Microbiome - Communication
Sujets :Sciences du vivant
Déposé le :21 Feb 2014 15:27