LogoLogo

Diagne, Cheikh Tidiane. La mise en évidence de l'assemblage et de la recombinaison XerCD-dif à l'échelle de la molécule unique

Diagne, Cheikh Tidiane (2013). La mise en évidence de l'assemblage et de la recombinaison XerCD-dif à l'échelle de la molécule unique.

[img]PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
3279Kb

Résumé en francais

Les recombinases à tyrosine sont bien connues pour catalyser des recombinaisons spécifiques de site de l'ADN des bactéries, des archées et des eucaryotes. Chez les bactéries, ces recombinases sont impliquées dans l'intégration programmée, l'excision ou l'inversion de segments d'ADN. Les recombinases XerC et XerD sont des recombinases à tyrosine très conservées et dévouées à la recombinaison du site dif localisé dans le domaine ter des chromosomes bactériens circulaires. Le système XerCD-dif résout les dimères de chromosomes en monomères avant la ségrégation et est donc requis pour une ségrégation correcte des chromosomes frères dans les cellules filles. Pour cela, son activité est soumise à un contrôle précis durant le cycle bactérien. Chez Escherichia coli, l'activité de XerCD-dif est contrôlée par la protéine de division cellulaire FtsK. En l'absence de FtsK, XerC effectue le premier échange de brins, mais la jonction de Holliday ainsi formée est résolue en reformant le substrat de départ. En la présence de FtsK, XerD interagit avec le sous-domaine gamma de FtsK et effectue le premier échange de brins. La jonction de Holliday ainsi formée est résolue par XerC. Cependant, la façon dont cette translocase à ADN contrôle l'activité de recombinaison de XerCD-dif n'est pas bien comprise mais implique un contrôle de l'assemblage de la synapse de recombinaison. Afin de mieux comprendre le mécanisme de la recombinaison XerCD-dif et son contrôle par FtsK, nous avons étudié l'assemblage et l'activité des complexes de recombinaison par une méthode molécule unique : le Tethered Particle Motion. Dans un premier temps, nous avons montré que FtsK n'est pas requise dans la formation de la synapse XerCD-dif. Cependant, elle augmente le taux de formation des synapses. Nous n'avons détecté aucune recombinaison en l'absence du sous-domaine gamma de FtsK mais ce dernier est suffisant pour activer la recombinaison dans les synapses formées. La fixation de XerD seule à l'ADN entraine un changement structural de l'ADN tandis que XerC seule n'a aucun effet décelable sur l'ADN. Ces résultats suggèrent que seule la synapse " XerD-ready " est formée et que XerD est un leader durant l'assemblage de la synapse

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Rousseau, Philippe
Tardin, Catherine
Ecole doctorale:Biologie, santé, biotechnologies (BSB)
laboratoire/Unité de recherche :Laboratoire de Microbiologie et Génétique Moléculaires (LMGM), UMR 5100 ; Institut de Pharmacologie et de Biologie Structurale (IPBS), UMR 5089
Mots-clés libres :Recombinaison spécifique de site - Recombinase à tyrosine - Xer - Dif - Synapse - Tethered particle motion
Sujets :Sciences du vivant
Déposé le :07 Mar 2014 14:15