LogoLogo

Amba, Jean Chills. Caractérisation des gradients de propriétés d'une couche de mortier et influence sur la fissuration : expérimentation et modélisation

Amba, Jean Chills (2008). Caractérisation des gradients de propriétés d'une couche de mortier et influence sur la fissuration : expérimentation et modélisation.

[img]
Preview
PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
6Mb

Résumé en francais

Ce travail décrit l'ensemble des phénomènes qui gouvernent le comportement sur site des couches d'enduit au regard de la fissuration. On s'intéresse plus particulièrement aux mortiers industriels formulés à base de liants hydrauliques et aux gradients de propriétés qui sont induits par le séchage (gradients hydriques, gradients d'hydratation, gradients de porosité, gradients de déformations). On se focalise notamment sur l'analyse de l'impact de ces gradients de propriétés sur la susceptibilité à la fissuration de la couche de mortier. Dans ce contexte, les différents tests expérimentaux développés pour la caractérisation des gradients de propriétés sont décrits et présentés. Les résultats obtenus montrent globalement que les gradients de propriétés sont très significatifs au voisinage de la surface de séchage. Pour l'évaluation de la susceptibilité à la fissuration, des tests sont développés puis validés par une étude sur maquettes et sur plaques avec notamment le suivi des déformations dans la couche de mortier en présence d'un support adhérent. L'étude permet de mettre en évidence l'influence de facteurs tels que la formulation du mortier, l'épaisseur d'application de la couche de mortier ainsi que les conditions de conservation sur la susceptibilité à la fissuration du matériau. Une approche numérique pour l'évaluation du comportement des couches de mortiers sur site au regard de la fissuration est aussi présentée. Une modélisation numérique par éléments finis est abordée par le biais d'un modèle multi-physique permettant de traiter les couplages Thermo Hydro Mécanique dans un contexte de mécanique non linéaire (théorie de l'endommagement). A partir de ce modèle une étude paramétrique est réalisée pour analyser l'effet des conditions de conservation ou de l'épaisseur de la couche de mortier sur l'échéance de fissuration. Enfin, un outil d'aide pour l'évaluation du risque de fissuration des matériaux formulés est proposé en vue d'une exploitation industrielle.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Detriche, Charles-Henri
Balayssac, Jean-Paul
Ecole doctorale:Mécanique, énergétique, génie civil, procédés (MEGeP)
laboratoire/Unité de recherche :Laboratoire Matériaux et Durabilité des Constructions (LMDC), EA 3027
Mots-clés libres :Mortier - Séchage - Comportement mécanique - Gradients de propriétés - Contraintes - Retrait empêché - Fissuration - Modélisation - Transferts hydriques - Endommagement
Sujets :Génie civil, bâtiment
Déposé le :28 Apr 2014 12:33