LogoLogo

Ruffenach, Alexis. Observation et modélisation de l'érosion des nuages magnétiques solaires par reconnexion magnétique

Ruffenach, Alexis (2013). Observation et modélisation de l'érosion des nuages magnétiques solaires par reconnexion magnétique.

[img]PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
7Mb

Résumé en francais

Les nuages magnétiques ("Magnetic Clouds", MCs) sont assimilés à des structures hélicoïdales à grande échelle interagissant avec le milieu interplanétaire au cours de leur propagation et dont leur structure externe peut graduellement s'éroder. Tout d'abord, nous confirmons l'existence de l'érosion d'un MC grâce à une étude multi-satellites combinant un ensemble de signatures clés. Nous estimons le taux de flux magnétique érodé en analysant les variations du flux magnétique azimutal du MC. Nous démontrons aussi la présence de signatures de reconnexion magnétique à la frontière avant du MC, tel qu'attendue. Finalement, nous étudions les caractéristiques de la distribution en angle d'attaque des électrons suprathermiques, considérés comme des traceurs du milieu interplanétaire, dans la région arrière du MC. Dans une seconde partie, une analyse statistique de tous les MCs observés au cours de la période 1995-2008, est réalisée dans le but de quantifier ce processus. Nous montrons que ce processus est récurrent : l'érosion est relevée à l'avant et à l'arrière dans les mêmes proportions. Cela est confirmé par l'étude statistique des jets de plasma aux frontières, qui démontre indépendamment la fréquence élevée du processus d'érosion. Dans une dernière partie, nous étudions l'impact potentiel de l'érosion, susceptible de supprimer une partie de son flux magnétique orienté vers le Sud, sur la géo-efficacité résultante en utilisant un modèle de MC combiné à un modèle empirique de l'intensité du courant annulaire terrestre. Nous modélisons aussi l'évolution radiale de ce processus. Nous concluons que la majeure partie de l'érosion se produit à l'intérieur de l'orbite de Mercure.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Lavraud, Benoît
Sauvaud, Jean-André
Ecole doctorale:Sciences de l'Univers, de l'environnement et de l'espace (SDU2E)
laboratoire/Unité de recherche :Institut de Recherche en Astrophysique et Planétologie (IRAP), UMR 5277
Mots-clés libres :ICME - Nuage magnétique - Reconnexion magnétique - Vent solaire
Sujets :Sciences de l'univers
Déposé le :28 Apr 2014 09:23