LogoLogo

Bourdiol, Floriane. Evaluation de l'écotoxicité de nanotubes de carbone en milieu aquatique à l'aide du modèle amphibien xenopus laevis : synthèse, protocoles d'exposition, détection et dosage

Bourdiol, Floriane (2013). Evaluation de l'écotoxicité de nanotubes de carbone en milieu aquatique à l'aide du modèle amphibien xenopus laevis : synthèse, protocoles d'exposition, détection et dosage.

[img]
Preview
PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
9Mb

Résumé en francais

L'augmentation de la production et l'utilisation de nanotubes de carbone (NTC) soulèvent des inquiétudes vis-à-vis de leur dissémination dans l'environnement. Pourtant, les connaissances relatives à leur toxicité et leur bioaccumulation potentielles chez des organismes aquatiques sont encore très limitées. Les travaux rapportés ici sont basés sur une approche prospective à l'échelle du laboratoire, à l'aide d'un modèle aquatique, la larve d'amphibien Xenopus laevis. Les toxicités aiguë, chronique et génétique ont été évaluées après exposition des larves à des suspensions de DWNT ou de MWNT préparées selon différents protocoles de dispersion. Les effets potentiels de synergie entre des DWNT et du plomb ont par ailleurs été évalués. L'ingestion d'une quantité importante de NTC par les larves perturberait leur transit intestinal et l'assimilation de nutriments. Les réponses toxiques seraient modulées à la fois par le type de NTC, leur concentration, leur état de dispersion, la nature de l'agent dispersant, mais également par la présence de plomb et sa concentration. La localisation et le dosage des NTC dans des matrices biologiques demeurent des défis considérables. D'une part, le principe de détection de NTC par dosage isotopique du carbone (13C/12C) a été exploré chez des larves exposées à des NTC synthétisés à partir d'une source carbonée enrichie en 13C. Des essais préliminaires suggèrent la bioaccumulation hétérogène de 13C-DWNT dans le foie, mais elle reste à confirmer. D'autre part, une technique originale de dosage de DWNT a été mise au point par mesure de la permittivité complexe de suspensions de larves soumises à un champ électromagnétique dans la gamme micro-ondes.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Flahaut, Emmanuel
Gauthier, Laury
Ecole doctorale:Sciences de la matière (SdM)
laboratoire/Unité de recherche :Centre Interuniversitaire de Recherche et d'Ingénierie des MATériaux (CIRIMAT), UMR 5085 ; Laboratoire écologie fonctionnelle et environnement (EcoLab), UMR 5245
Mots-clés libres :Nanotubes de carbone - Ecotoxicité - Dispersion - Co-exposition - Dosage isotopique - Mesures micro-ondes
Sujets :Chimie
Déposé le :02 Jun 2014 09:46