LogoLogo

Laloum, Tom. Etude du rôle des facteurs de transcription MtNF-YA1 et MtNF-YA2 dans les étapes précoces de la symbiose rhizobienne chez medicago truncatula

Laloum, Tom (2013). Etude du rôle des facteurs de transcription MtNF-YA1 et MtNF-YA2 dans les étapes précoces de la symbiose rhizobienne chez medicago truncatula.

[img]PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
9Mb

Résumé en francais

Les plantes de la famille des légumineuses sont capables d'établir une interaction symbiotique avec des bactéries du sol, collectivement appelées Rhizobia. Cette interaction aboutit à la formation d'un nouvel organe appelé nodule et dans lequel les bactéries différenciées fixent l'azote atmosphérique au bénéfice de la plante hôte. Les facteurs Nods (NFs) rhizobiens sont des molécules clés responsables de la spécificité d'hôte, et sont capables à eux seuls d'induire de nombreuses réponses développementales racinaires. MtNF-YA1 est un gène dont l'expression est fortement induite au cours du processus de nodulation chez Medicago truncatula. Ce gène code pour une sous-unité du complexe NF-Y, également appelé " CCAAT-Binding Factor " (CBF). Le facteur de transcription NF-Y est composé de trois sous-unités différentes appelées NF-YA, NF-YB, et NF-YC. Alors que chez les animaux, chaque sous-unité n'est généralement codée que par un seul gène, une diversification structurelle et fonctionnelle s'est produite chez les plantes, menant à l'apparition de familles multigéniques. Des analyses de plantes RNAi ou de mutants nf-ya1 ont précédemment montré que MtNF-YA1 est impliqué dans le maintien de l'activité méristématique nodulaire. Au cours de ma thèse, nous avons apporté l'évidence d'un rôle clé additionnel de MtNF-YA1 pendant l'infection rhizobienne. Nous avons de plus montré que MtNF-YA1 et son homologue MtNF-YA2 sont impliqués au cours de la voie de signalisation de réponse aux NFs menant à l'activation de l'expression du gène marqueur MtENOD11. En parallèle, l'étude de complexes trimériques NF-Y dans lesquels agissent NF-YA1 pour contrôler les étapes précoces de la nodulation a conduit à l'identification de partenaires potentiels NF-YB et NF-YC.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Niebel, Andreas
Ecole doctorale:Sciences écologiques, vétérinaires, agronomiques et bioingénieries (SEVAB)
laboratoire/Unité de recherche :Laboratoire des Interactions Plantes Micro-organismes (LIPM), UMR 2594
Mots-clés libres :Medicago truncatula - Sinorhizobium meliloti - Symbiose - Nodulation - Facteur de transcription - Facteurs Nods - Voie de signalisation
Sujets :Sciences de l'environnement
Déposé le :02 Jun 2014 09:41