LogoLogo

Silva, Stein. Corrélats neuronaux de la conscience : apport de l'étude des modèles lésionnels du système nerveux central et périphérique

Silva, Stein (2010). Corrélats neuronaux de la conscience : apport de l'étude des modèles lésionnels du système nerveux central et périphérique.

[img]PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
4Mb

Résumé en francais

La conscience correspond à l'ensemble de capacités cognitives qui permettent à un individu d'acquérir et de partager son savoir avec autrui. D'un point de vue théorique, on peut distinguer deux composantes élémentaires dans ce concept: un niveau (i.e. vigilance) et un contenu (i.e. informations intégrées par l'individu). À son tour, le contenu conscient, fait référence à l'élaboration des notions distinctes de soi et du monde extérieur. En suivant une demarche anatomoclinique, centrée sur l'étude des modèles lésionnels du système nerveux central et périphérique, nous avons eu pour objectif la caractérisation des substrats neuronaux de chacune de ces composantes. Premièrement, nous nous sommes intéressés aux mécanismes impliqués dans l'emergence d'un contenu conscient à partir d'un niveau de conscience. Pour cela nous avons étudié de manière comparative en TEP H2O15 les cartes de débit sanguin cérébral au repos et lors d'une stimulation proprioceptive, chez des sujets sains et des patients en état neurologique végétatif (ENV). Nos résultats soulignent le rôle de la Formation Réticulée Activatrice Ascendante (FRAA) dans le maintien du niveau de conscience et du Cortex Postéro-Médian (CPM) dans l'élaboration de son contenu. Une deconnexion fonctionnelle entre ces structures semble associée au tableau clinique d'ENV. Ces éléments sont en accord avec les modèles théoriques qui corrèlent l'apparition de la conscience à la diffusion synchrone des informations au sein d'un réseau neuronal distribué. De manière complémentaire, nous avons étudié les processus liés à l'élaboration de la notion de soi à partir des representations motrices. À l'aide d'un modèle de déafférentation périphérique par anesthésie locorégionale (ALR), nous avons caractérisé dans ce contexte un ensemble d'illusions peceptives analogues à celles décrites chez les patients amputés. En effet, l'ALR semble être à l'origine de distorsions perceptives de taille/forme, de posture et de mouvement, dont l'apparition est corrélée avec la survenue du déficit proprioceptif. Parallèlement, nous avons analysé les performances des sujets sains bénéficiant d'une ALR du membre supérieur au décours d'une tâche de reconnaissance bimanuelle. Les résultats obtenus suggèrent que (i) la reconnaissance bimanuelle implique la simulation mentale des mouvements des mains, (ii) les representations centrales sous-jacentes sont modifiées rapidement par l'ALR, (iii) le substrat neuronal de l'image du corps recruté par cette tâche est capable d'intègrer des informations polymodales. Nos résultats apportent des éléments nouveaux concernant l'activité cérébrale résiduelle des sujets cérébrolésé et soulignent l'importance des connexions cérébrales nécessaires à l'élaboration d'une expérience consciente. L'étude du phénomène de membre fantôme induit par l'ALR constitue une approche originale des mécanismes impliqués dans l'émergence de la notion de soi. Cette procédure, actuellement dédiée à un usage exclusivement anesthésique, pourrait constituer dans un avenir proche, un nouvel outil de modulation thérapeutique des phénomènes de plasticité cérébrale adaptative

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Loubinoux, Isabelle
Démonet, Jean-François
Ecole doctorale:Comportement, langages, éducation, socialisation, cognition (CLESCO)
laboratoire/Unité de recherche :Imagerie cérébrale et handicaps neurologiques, INSERM U825
Mots-clés libres :Conscience - Vigilance - Etat végétatif - Membre fantôme - Cognition motrice - Plasticité cérébrale
Sujets :Sciences du vivant
Déposé le :22 Jul 2014 16:48