LogoLogo

Passemar, Charlotte. Etude du rôle des lipides de l'enveloppe de Mycobacterium tuberculosis dans la virulence et la pathogénie de la tuberculose

Passemar, Charlotte (2013). Etude du rôle des lipides de l'enveloppe de Mycobacterium tuberculosis dans la virulence et la pathogénie de la tuberculose.

[img]
Preview
PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
10Mb

Résumé en francais

M. tuberculosis (Mtb), l'agent responsable de la tuberculose, est une bactérie capable de persister au sein de son hôte, l'Homme, et ce même lorsqu'elle est confrontée à une réponse immunitaire intacte. Mtb synthétise une large variété de lipides incorporés dans son enveloppe cellulaire, stratégiquement localisés pour interagir avec l'hôte. Les phthiocerol dimycocerosates (DIM) les sulfolipides (SL) & les di- & poly-acyltrehaloses (DAT&PAT) n'ont pas de rôle structural majeur mais leur distribution restreinte au genre Mycobacterium est cohérente avec un rôle dans la pathogénie. Les DIM sont des facteurs de virulence majeurs impliqués dans la modulation de la réponse immunitaires des macrophages humains. Le rôle des DAT/PAT & les SL est quant à lui plus ambigu. S'ils ne semblent contribuer à la virulence des mycobactéries, ils montrent des activités biologiques pouvant avoir des répercussions sur l'interaction Mtb-cellules lorsqu'ils sont étudiés sous forme purifiée. Mon projet de thèse était d'étudier la contribution respective de ces lipides dans la pathogénie de la tuberculose. Nous avons développé une stratégie génétique consistant en l'interruption des voies de biosynthèses de ces lipides afin d'analyser les conséquences de ces mutations sur la virulence et la pathogénie de la tuberculose. Nous avons démontré une redondance fonctionnelle de ces lipides au cours de l'interaction hôte-pathogène, leur contribution à la virulence mycobacterienne in vivo chez la souris ainsi qu'ex vivo dans les macrophages humains notamment en modulant la maturation du phagosome, un effet dominant des DIM sur les DAT/PAT & les SL, et enfin un effet dominant des DIM sur les DAT/PAT& les SL.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Astarie-Dequeker, Catherine
Ecole doctorale:Biologie, santé, biotechnologies (BSB)
laboratoire/Unité de recherche :Institut de Pharmacologie et de Biologie Structurale (IPBS), UMR 5089
Mots-clés libres :Mycobacterium tuberculosis - Macrophages - Lipides - Pathogénie - Réponse immunitaires - Enveloppe
Sujets :Sciences du vivant
Déposé le :22 Sep 2014 15:29