LogoLogo

Jeetoo, Shirod Prithalvin. Perfusion quantitative pulmonaire à l'irm chez le sujet HTAP

Jeetoo, Shirod Prithalvin (2009). Perfusion quantitative pulmonaire à l'irm chez le sujet HTAP.

[img]PDF (Accès restreint. S'adresser à l'accueil de la BU Sciences de Toulouse.) - Accès intranet - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
2264Kb

Résumé en francais

Ce projet de recherche a pour objectif de répondre aux difficultés de diagnostic et de suivi des pathologies de la perfusion des poumons, en proposant une approche quantitative. En effet, les cliniciens cherchent un outil suffisamment robuste et intuitif pour apprécier l'altération de la perfusion, dans un organe aussi complexe que les poumons, avec une composante tissulaire très réduite. Une approche numérique de déconvolution basée sur une modélisation mathématique, reposant sur une imagerie dynamique peut être la clef à ce problème, à condition de pouvoir calibrer le signal de l'imageur. L'originalité de ce travail est d'apporter des index fonctionnels de perfusion qui se rapprochent le plus de la physiologie, notamment le débit, le volume, et le temps de transit moyen du sang à partir d'une imagerie de premier passage de produit de contraste. L'imagerie qualitative (visuelle) utilisée en routine clinique n'est pas suffisante pour un diagnostic précis et rigoureux malgré les reconstructions et projections disponibles du type MIP/MPR; l'ambiguïté ne peut être levée qu'après comparaison de plusieurs modalités d'imagerie. D'autres approches visant à quantifier la perfusion existent à ce jour, mais ne restent que relatives car la quantification ne se base sur aucune référence et est ainsi très examen-dépendant, et donc pas reproductible. Nous proposons donc de procéder autrement dans le post-traitement du signal recueilli, soit d'extraire du signal du parenchyme celui de l'entrée artérielle qui le module, pour ainsi récupérer un signal intrinsèque et caractéristique du tissu. Ceci suppose un protocole d'imagerie nouvel ainsi qu'une calibration du signal IRM. La validation de cette approche a été faite par des simulations numériques réalisées ainsi qu'au travers de son application sur des patients sains et malades. Ce projet de recherche a pour but d'apporter un outil plus fiable et robuste dans l'évaluation diagnostic médical et dans le suivi des troubles de la perfusion pulmonaire.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Rousseau, Hervé
Chabert, Valérie
Vincensini, Dominique
Ecole doctorale:Génie électrique, électronique, télécommunications (GEET)
laboratoire/Unité de recherche :Institut de Médecine Moléculaire de Rangueil (I2MR), INSERM U858
Mots-clés libres :Perfusion quantitative - Imagerie par résonance magnétique - IRM - Hypertension artérielle pulmonaire - Cardiovasculaire - Imagerie médicale - Quantitative
Sujets :Sciences du vivant
Déposé le :15 Sep 2014 09:46