LogoLogo

Bounes, Vincent. Douleur chez les patients sous médicament de substitution aux opiacés : approche pharmacoépidémiologique

Bounes, Vincent (2013). Douleur chez les patients sous médicament de substitution aux opiacés : approche pharmacoépidémiologique.

[img]
Preview
PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
1399Kb

Résumé en francais

Chez le patient traité par médicaments de substitution aux opiacés, les phénomènes douloureux, qu'ils soient aigus ou chroniques, sont considérés comme fréquents. Leur reconnaissance et leur prise en charge sont rendues complexes du fait de l'existence d'une hyperalgésie et de possibles réticences à la prescription d'opiacés. Dans la première partie de nos travaux, un état des lieux sur les connaissances et les pratiques de médecins non spécialistes de l'addiction sur la prise en charge de la douleur de patients sous médicament de substitution aux opiacés montre un besoin de formation sur les phénomènes d'hyperalgésie, de tolérance à la douleur et de tolérance croisée aux opioïdes. La deuxième partie de notre travail met en évidence une persistance significativement moindre à 12 mois chez les patients exposés à un phénomène douloureux aigu, y compris après ajustement sur le médicament de substitution. Elle révèle également une réponse différentielle sur le devenir à long terme des patients selon le médicament de substitution, avec un moindre maintien chez les patients traités par buprénorphine. Enfin, la troisième partie de notre travail décrit les pratiques de prise en charge de la douleur aiguë chez des patients traités par buprénorphine ou méthadone et leurs résultats analgésiques. Elle met l'emphase sur la nécessité de faire diminuer les scores de douleur d'au moins 30% lors de la prise en charge de ces patients, afin de diminuer l'impact à long terme de cette douleur sur leur traitement de substitution. Cette thèse souligne enfin l'intrication complexe entre douleur aiguë, douleur persistante et maintien du traitement substitution, et met en évidence les difficultés de suivi chez ces patients.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Lapeyre-Mestre, Maryse
Roussin, Anne
Ecole doctorale:Biologie, santé, biotechnologies (BSB)
laboratoire/Unité de recherche :Epidémiologie et analyses en santé publique, UMR 1027
Mots-clés libres :Médicament de substitution aux opiacés - Douleur - Méthadone - Buprénorphine - Pharmacoépidémiologie
Sujets :Sciences du vivant
Déposé le :29 Sep 2014 10:53