LogoLogo

Lasfargues, Charline. Rôle et régulation de 4E-BP1 dans la physiologie pancréatique

Lasfargues, Charline (2014). Rôle et régulation de 4E-BP1 dans la physiologie pancréatique.

[img]PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
7Mb

Résumé en francais

Le contrôle de la traduction intervient principalement au niveau de l'étape d'initiation et implique la régulation de différents facteurs. Parmi ces facteurs, eIF4E, qui reconnait la coiffe des ARNm, est une protéine essentielle à l'initiation de la traduction. Sa fonction peut être inhibée par son interaction avec le régulateur de la synthèse protéique 4E-BP1. Le pancréas est l'organe qui exprime le plus 4E-BP1. L'objectif de cette thèse était de comprendre les mécanismes à l'origine de son expression pancréatique et de mieux définir son rôle au sein de cet organe. Cette étude montre que l'expression de 4E-BP1 est corrélée à l'activation physiologique des voies impliquées dans la réponse au stress du réticulum dans les cellules hautement productrices et sécrétrices de protéines telles que les cellules acineuses pancréatiques. Elle indique également que l'expression de 4E-BP1 est vraisemblablement sous la dépendance d'ATF4 qui est induit par les voies de l'UPR et qui régule la transcription de 4E-BP1. Dans le pancréas, 4E-BP1 contribue à l'homéostasie des cellules exocrines en contrôlant la synthèse des enzymes digestives et exerçant un rôle protecteur sur la survie des cellules.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Pyronnet, Stéphane
Ecole doctorale:Biologie, santé, biotechnologies (BSB)
laboratoire/Unité de recherche :Centre de Recherche en Cancérologie de Toulouse (CRCT), UMR 1037
Mots-clés libres :4E-BP1 - Traduction - Pancréas exocrine - Stress du réticulum
Sujets :Sciences du vivant
Déposé le :17 Nov 2014 12:39