LogoLogo

Bourgeois, Yann. Génétique évolutive d'un cas extrême de polymorphisme de la coloration du plumage chez un oiseau insulaire, Zosterops borbonicus (Zosteropideae)

Bourgeois, Yann (2013). Génétique évolutive d'un cas extrême de polymorphisme de la coloration du plumage chez un oiseau insulaire, Zosterops borbonicus (Zosteropideae).

[img]
Preview
PDF (L'auteur ne souhaite pas la mise en ligne de sa thèse. L'exemplaire papier peut être consulté ou emprunté à la BU Sciences de Toulouse.) - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
130Kb

Résumé en francais

Les polymorphismes de coloration sont d'un intérêt tout particulier en biologie évolutive. Accessibles, impliqués dans de nombreux processus sélectifs, ils ont grandement contribué à notre compréhension de la mise en place de la diversité biologique. Nous avons étudié un cas de polymorphisme à petite échelle chez Zosterops borbonicus en usant d'approches indirectes de génétique et de génomique. Il apparaît que les changements de couleur ne reposent pas sur des gènes précédemment identifiés comme points chauds évolutifs. Nous identifions également un locus associé à la couleur du plumage sur le chromosome 1 jamais mis en évidence auparavant. De grands effectifs et un flux de gènes limité favorisent l'action de la sélection à petite échelle. Cette étude illustre comment des approches indirectes peuvent permettre d'établir le contexte d'apparition de la diversité phénotypique.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Thébaud, Christophe
Mila, Borja
Ecole doctorale:Sciences écologiques, vétérinaires, agronomiques et bioingénieries (SEVAB)
laboratoire/Unité de recherche :Laboratoire Evolution et Diversité Biologique, UMR 5174
Mots-clés libres :Coloration mélanique - Zosterops borbonicus - Polymorphisme - Génétique des populations - Génomique - Spéciation - MC1R - ASIP
Sujets :Sciences du vivant
Déposé le :17 Nov 2014 12:31