LogoLogo

Vernisse, Loranne. Etude par microscopie à effet tunnel sous ultra-vide et à basse température de complexes de ruthénium

Vernisse, Loranne (2014). Etude par microscopie à effet tunnel sous ultra-vide et à basse température de complexes de ruthénium.

[img]PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
4Mb

Résumé en francais

Se servir de molécules afin d'exécuter des fonctions équivalentes à celles de composants utilisés en microélectronique est l'un des défis actuels des nanosciences et de l'électronique moléculaire. L'instrument de choix pour observer ces molécules uniques et prédire leur comportement est le microscope à effet tunnel (STM) sous ultravide à très basse température. Cette thèse s'inscrit dans un projet visant à terme à synthétiser et à observer une molécule à quatre centres de ruthénium capable d'exécuter une fonction logique. Nous avons pris le parti d'étudier les molécules issues des premières étapes dans la synthèse de ce composé. Celles-ci sont des systèmes 3D constituées d'un ou de deux atomes de ruthénium et ont été déposées sur des surfaces métalliques telles que l'Ag(111), le Cu(111) ou l'Au(111) ou sur de fines couches isolantes de NaCl. Deux grands types de molécules ont été étudiés : les unes constituées d'atomes de ruthénium au degré d'oxydation III et les autres d'atomes de ruthénium au degré d'oxydation II. Des caractéristiques spécifiques à chaque type de molécule ont été mises en évidence, notamment en termes de propriétés électroniques. Des manipulations sous pointe ont également été effectuées afin de sonder les géométries d'adsorption observées. À terme, ces investigations devront se poursuivre par la mesure de l'état de charge d'un atome métallique dans une molécule extrêmement complexe. Pour anticiper ces mesures, des molécules " modèles " à base de pérylène ont été étudiées. Les résultats montrent que ces dérivés sont tout à fait adaptés à ce type d'expérience et que suivant les groupements utilisés, il est possible de déprotoner la molécule pour favoriser l'apparition de charges locales et fabriquer sous pointe un objet de test idéal.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Coratger, Roland
Guillermet, Olivier
Ecole doctorale:Sciences de la matière (SdM)
laboratoire/Unité de recherche :Centre d'Elaboration de Matériaux et d'Etudes Structurales (CEMES), UPR 8011
Mots-clés libres :Microscopie à effet tunnel - Basse Température - NC-AFM - Adsorption de Molécules - Électronique moléculaire - Complexes de Ruthénium
Sujets :Physique
Déposé le :17 Nov 2014 11:01