LogoLogo

Deviers, Alexandra. Imagerie par résonnance magnétique multimodale, en particulier imagerie spectroscopique, du glioblastome : évaluation de facteurs prédictifs de réponse à la radiothérapie

Deviers, Alexandra (2014). Imagerie par résonnance magnétique multimodale, en particulier imagerie spectroscopique, du glioblastome : évaluation de facteurs prédictifs de réponse à la radiothérapie.

[img]PDF ("L'auteur ne souhaite pas la mise en ligne de sa thèse. L'exemplaire papier peut être consulté ou emprunté à la BU Sciences de Toulouse.") - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
302Kb

Résumé en francais

L'issue systématiquement fatale du glioblastome (GBM), tumeur cérébrale primitive la plus fréquente chez l'adulte, est largement associée à l'apparition de récidives locales après chimio-radiothérapie (RT). Les nouvelles stratégies thérapeutiques envisagées aujourd'hui se tournent vers l'utilisation de biomarqueurs d'imagerie permettant de fournir une information pronostique ou d'identifier avant traitement les zones tumorales les plus susceptibles de récidiver et nécessitant donc une intensification de dose en RT. Dans ce contexte, nous avons cherché à mettre en évidence des marqueurs pré-thérapeutiques issus de l'Imagerie par Résonance Magnétique (IRM) qui soient prédictifs du site de rechute et de la survie pour une cohorte de 18 patients atteints de GBM et traités par RT et Tipifarnib dans le cadre d'un essai clinique de phase II. Pour cela, deux modalités ont été analysées: l'Imagerie Spectroscopique par Résonance Magnétique 3D du proton (ISRM-3D) et l'IRM de diffusion. Grâce à une méthode originale permettant une comparaison spatiale voxel-à-voxel des données pré-RT avec les images de la rechute, trois indices métaboliques pertinents ont été mis en évidence: Lactate/N-Acétyl-Aspartate (NAA) >0,4; Choline (Cho)/Créatine >1,63 et Cho/NAA >1,12. Leur distribution spatiale est significativement associée à la récidive tumorale définie de manière radiologique et leur magnitude semble être corrélée à une rechute précoce. Ces résultats intéressants doivent cependant être validés sur une cohorte indépendante et plus large de patients atteints de GBM actuellement inclus dans un essai prospectif de phase III.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Mogicato, Giovanni
Laprie, Anne
Ecole doctorale:Génie électrique, électronique, télécommunications (GEET)
laboratoire/Unité de recherche :Imagerie cérébrale et handicaps neurologiques, INSERM U825
Mots-clés libres :Glioblastome (GBM) - Radiothérapie - Biomarqueurs - ISRM - IRM de diffusion - Lactate - Choline - CDA
Sujets :Sciences du vivant
Déposé le :24 Nov 2014 10:01