LogoLogo

Grunenwald, Anne. Etude de l'interaction entre ADN et apatite analogue au minéral osseux et dentaire : implications pour la préservation de l'ADN ancien, son extraction, son analyse

Grunenwald, Anne (2014). Etude de l'interaction entre ADN et apatite analogue au minéral osseux et dentaire : implications pour la préservation de l'ADN ancien, son extraction, son analyse.

[img]PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
7Mb

Résumé en francais

Ce mémoire contribue à l'exploration des mécanismes physico-chimiques qui sous-tendent la préservation post mortem de l'ADN ancien au sein de restes squelettiques dans un contexte anthropologique ou médico-légal. Nous avons étudié le rôle potentiellement joué par la matrice minérale, composée d'apatite phosphocalcique, au sein d'un système complexe. Cette complexité provient tant des propriétés intrinsèques du tissu que de l'influence de paramètres dits " environnementaux " (température, pH, force ionique, activités enzymatiques) dans la préservation de l'ADN. Trois volets d'exploration ont été retenus. Une étude in situ a été réalisée via la caractérisation physico-chimique de spécimens osseux et dentaires anciens utilisés comme substrats d'ADN. Nos résultats contribuent à l'identification d'indicateurs physico-chimiques de la diagénèse, tels que la quantité de matière organique résiduelle, l'état de maturation de l'apatite, ou encore la taille de cristallites. L'exploration in vitro de processus d'adsorption/désorption d'ADN sur une apatite biomimétique de synthèse préalablement caractérisée a été initiée, permettant des essais de modélisation des interactions physico-chimiques observées. Nos données corroborent l'hypothèse d'une conservation exceptionnelle de l'ADN dans le temps par le biais d'une adsorption sur l'apatite, avancée empiriquement par de nombreux paléogénéticiens. Sous un angle plus appliqué, un kit de purification d'ADN, utilisé pour l'ADN ancien, a été caractérisé afin de mieux comprendre l'affinité de l'ADN pour des surfaces inorganiques et identifier les éventuels paramètres influençant le rendement et la qualité des extraits d'ADN ancien.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Sautereau, Anne-Marie
Keyser, Christine
Drouet, Christophe
Ecole doctorale:Sciences de la matière (SdM)
laboratoire/Unité de recherche :Centre Interuniversitaire de Recherche et d'Ingénierie des MATériaux (CIRIMAT), UMR 5085 ; Laboratoire d'Anthropologie Moléculaire et d’Imagerie de Synthèse (AMIS), UMR 5288
Mots-clés libres :ADN ancien - Apatite nanocristalline - Adsorption - Os - Dent - Diagenèse
Sujets :Sciences des matériaux
Déposé le :15 Dec 2014 11:35