LogoLogo

Armand-Labit, Virginie. Identification d'un profil de microARNs plasmatiques comme biomarqueur potentiel dans le mélanome métastasique

Armand-Labit, Virginie (2014). Identification d'un profil de microARNs plasmatiques comme biomarqueur potentiel dans le mélanome métastasique.

[img]
Preview
PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
15Mb

Résumé en francais

Le mélanome métastatique est une pathologie de mauvais pronostic. A ce jour, aucun biomarqueur prédictif de son évolution n'existe, la classification anatomopathologique conventionnelle reste pour le moment le meilleur facteur pronostic. Les microARNs (miARN), petits ARNs non codants, régulent l'expression génique, sont fortement impliqués dans l'oncogénèse et la progression tumorale et sont souvent dérégulés dans les tumeurs, dont le mélanome. Leurs formes circulantes sont depuis peu étudiées comme potentiel biomarqueur diagnostique et pronostique de nombreux cancers. Nous avons identifié, à l'aide de biopuces, des miARNs plasmatiques dérégulés chez des patients atteints de mélanome métastatique. Nous avons dosé ensuite ces miARNs par RT-qPCR sur une cohorte d'apprentissage et de validation. Nous avons également étudié l'expression des miARNs d'intérêt au niveau tissulaire et cellulaire. Cette étude, sur 74 patients, a mis en évidence 8 miARNs plasmatiques discriminant de façon significative les malades et les sujets sains. Nous avons de plus identifié un profil de deux miARNs permettant de discriminer les deux populations avec d'excellentes performances. Quatre miARNs sont apparus associés à la survie. La majorité des miARNs plasmatiques dérégulés ne parait pas avoir une origine tumorale et serait probablement lié au microenvironnement. L'ensemble de nos résultats montre que la détection du profil des deux miARNs dans le plasma pourrait devenir un biomarqueur diagnostique non invasif, sensible, reproductible et prédictif dans le mélanome métastatique, et pourrait être utilisé à terme pour permettre l'identification précoce de patients à haut risque de récurrence.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Favre, Gilles
Ecole doctorale:Biologie, santé, biotechnologies (BSB)
laboratoire/Unité de recherche :Centre de Recherche en Cancérologie de Toulouse (CRCT), UMR 1037
Mots-clés libres :Mélanome - MiARNs - Plasma
Sujets :Sciences du vivant
Déposé le :15 Dec 2014 12:07