LogoLogo

Drougard, Anne. Implication de l'apeline hypothalamique dans la transition entre un statut sain et un statut obèse/diabétique via la mise en place d'une voie peroxyde d'hydrogène hypothalamique-système nerveux autonome-foie

Drougard, Anne (2014). Implication de l'apeline hypothalamique dans la transition entre un statut sain et un statut obèse/diabétique via la mise en place d'une voie peroxyde d'hydrogène hypothalamique-système nerveux autonome-foie.

[img]
Preview
PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
7Mb

Résumé en francais

L'hypothalamus est une région cérébrale impliquée dans le contrôle de l'homéostasie glucidique. En réponse à de nombreux facteurs, l'activité neuronale hypothalamique va être modifiée, générant une modification d'activité de tissus périphériques, via le recrutement du système nerveux autonome. Il en résulte un ajustement du métabolisme glucidique tandis que son altération conduit à des pathologies dont le diabète de type 2. Durant ce doctorat, nous nous sommes intéressés à l'apeline, une adipokine également libérée par les neurones hypothalamiques. Dans le cadre d'un diabète de type 2, les taux d'apeline sont augmentés dans le sang et dans l'hypothalamus. Ainsi nous avons mis en évidence que l'injection en intra-cérébroventriculaire chez des souris saines, de forts taux d'apeline similaires à ceux retrouvés chez des animaux obèses/diabétiques, génère des caractéristiques d'un diabète de type 2. Ces forts taux d'apeline entrainent une libération hypothalamique d'Espèces Actives de l'Oxygène telles que l'H2O2 génèrant une sur-activation du système nerveux orthosympathique, ciblant le foie et augmentant la production hépatique de glucose par glycogénolyse et néoglucogenèse. Cette voie de régulation H2O2 hypothalamique-système nerveux-autonome-foie est retrouvée dans un modèle de souris surexprimant l'apeline dans le noyau ventromédian. Cette voie est toujours présente et même amplifiée chez des animaux obèses/diabétiques révélant une absence de résistance à l'apeline. Ainsi ces travaux de thèse ont permis de mettre en lumière que les forts taux d'apeline hypothalamiques sont impliqués dans la mise en place d'un diabète de type 2.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Knauf, Claude
Ecole doctorale:Biologie, santé, biotechnologies (BSB)
laboratoire/Unité de recherche :Institut des Maladies Métaboliques et Cardiovasculaires (I2MC), INSERM UMR 1048
Mots-clés libres :Hypothalamus - Apeline - Espèces actives de l'oxygène - Foie - Système nerveux autonome - Maladies métaboliques
Sujets :Sciences du vivant
Déposé le :15 Dec 2014 12:11