LogoLogo

Chalret du Rieu, Quentin. Apport de la modélisation pharmacocinétique-pharmacodynamique (PK-PD) dans l'analyse des effets thrombopéniants des médicaments anticancéreux

Chalret du Rieu, Quentin (2014). Apport de la modélisation pharmacocinétique-pharmacodynamique (PK-PD) dans l'analyse des effets thrombopéniants des médicaments anticancéreux.

[img]PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
9Mb

Résumé en francais

Un déclin du nombre d'autorisations de mise sur le marché (AMM) est constaté depuis quelques années. En particulier, un fort taux d'attrition en phases tardives de développement clinique est observé, notamment en oncologie. Les études cliniques précoces ne semblent pas prédictives du taux de succès en phases finales. Les autorités de santé préconisent l'utilisation de nouvelles méthodologies, telles que les méthodes de pharmacocinétique de population, afin d'augmenter la quantité et la qualité des informations collectées tant au niveau des phases précoces (pour guider le développement clinique), qu'en post-AMM (pour améliorer les prises en charge thérapeutiques). Les données de pharmacocinétique (PK) et de pharmacodynamie (PD) d'un candidat-médicament (abexinostat) ont été analysées. Un modèle PK/PD reliant les concentrations plasmatiques aux thrombopénies chez des patients atteints de tumeurs solides et de lymphomes a été construit. Un schéma d'administration ainsi qu'une dose optimale ont été proposés pour chacune des populations à l'étude. Finalement des données PK d'oxaliplatine ont été analysées, dans le cadre d'une administration particulière de chimiothérapie hyperthermique intra-péritonéale après chirurgie cytoréductive. Un modèle PK a été développé permettant la description simultanée des concentrations d'oxaliplatine péritonéales, plasmatiques libres (ultra-filtrables) et liées aux protéines plasmatiques. Les données d'expositions ont été confrontées avec les données de toxicités observées (neuropathies, thrombopénies, hémopéritoines, sepsis, ascites) des patients traités. Une contribution de la PK vis-à-vis de l'intensité des thrombopénies a été mise en évidence

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Chatelut, Etienne
Chenel, Marylore
Ecole doctorale:Biologie, santé, biotechnologies (BSB)
laboratoire/Unité de recherche :Laboratoire d'Individualisation des traitements des cancers ovariens et ORL (ITCO), EA 4553
Mots-clés libres :Pharmacocinétique - Pharmacodynamie - Modélisation - Oncologie - Thrombopénie - Développement clinique
Sujets :Sciences du vivant
Déposé le :23 Feb 2015 12:08