LogoLogo

Pichery, Mélanie. Vaisseaux sanguins et inflammation : nouveaux modèles d'étude des vaisseaux HEVs et de la cytokine NF-HEV/IL-33

Pichery, Mélanie (2013). Vaisseaux sanguins et inflammation : nouveaux modèles d'étude des vaisseaux HEVs et de la cytokine NF-HEV/IL-33.

[img]
Preview
PDF (L'auteur ne souhaite pas la mise en ligne de sa thèse. L'exemplaire papier peut être consulté ou emprunté à la BU Sciences de Toulouse) - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
120Kb

Résumé en francais

Grâce à sa plasticité cellulaire, l'endothélium joue un rôle central dans les processus physiologiques et physiopathologiques. L'équipe s'intéresse au phénotype spécialisé de type HEV qui confère aux cellules endothéliales la capacité unique à recruter un très grand nombre de lymphocytes circulants. Présentes uniquement au niveau des organes lymphoïdes secondaires, les cellules endothéliales de type HEVs sont ainsi garantes de la surveillance immunitaire de l'organisme. Dans certaines conditions inflammatoires ou tumorales, un phénotype de type HEV peut être induit au niveau de tissus non lymphoïdes et pourrait participer au recrutement de cellules immunitaires. De nouvelles thérapeutiques ciblant le contrôle du phénotype HEV pourraient ainsi moduler le recrutement de cellules inflammatoires et améliorer la résolution de ces pathologies. Une partie de mon projet de thèse consiste en l'identification des acteurs cellulaires et moléculaires contrôlant la néogenèse et/ou l'induction phénotypique des HEVs dans un contexte pathologique. J'ai caractérisé un modèle murin d'inflammation cutanée permettant l'induction du phénotype HEV au niveau des vaisseaux du derme enflammé. L'apparition rapide et massive de vaisseaux de type HEV est associée au développement de l'inflammation de type allergique. L'inhibition pharmacologique spécifique des vaisseaux HEVs permet de réduire de manière importante l'infiltrat immunitaire et notamment le nombre d'éosinophiles et de neutrophiles. L'analyse de lignées de souris transgéniques a permis de caractériser un rôle essentiel de la voie de la lymphotoxine et un rôle bi-phasique des lymphocytes dans le contrôle du phénotype vasculaire inflammatoire de type HEV. L'autre partie de mon projet de thèse est fondée sur l'étude d'un facteur de la signature moléculaire des cellules endothéliales HEV : le facteur nucléaire NF-HEV, plus récemment renommée Interleukine 33 (IL-33). Cette cytokine inflammatoire de la famille IL-1, qui chez l'Homme est constitutivement stockée dans le noyau des cellules endothéliales de l'arbre vasculaire sanguin, serait libérée après dommage cellulaire pour orchestrer l'orientation de la réponse immunitaire. Grâce à une lignée reportrice de souris transgéniques développée au laboratoire, nous avons caractérisé le profil d'expression de la protéine chez la souris et notamment l'expression inductible de l'Il-33 murine dans les cellules endothéliales en réponse à certains stimuli inflammatoires. Nous avons par ailleurs démontré, au sein d'un travail collaboratif, que l'Il-33 et son récepteur ST2 régulent l'homéostasie et les mécanismes de réparation de la barrière épithéliale intestinale. L'ensemble de ces travaux souligne ainsi la capacité des cellules endothéliales à s'adapter rapidement aux modifications du microenvironnement. Nous avons notamment caractérisé, en conditions inflammatoires, que la plasticité vasculaire pouvait se traduire par l'adoption d'un phénotype HEV ou par l'induction de l'expression de l'Interleukine-33.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Girard, Jean-Philippe
Ortega, Nathalie
Ecole doctorale:Biologie, santé, biotechnologies (BSB)
laboratoire/Unité de recherche :Institut de Pharmacologie et de Biologie Structurale (IPBS), UMR 5089
Mots-clés libres :Cellules endothéliales - Phénotype HEV - Inflammation - Vaisseaux tumoraux - IL-33
Sujets :Sciences du vivant
Déposé le :16 Mar 2015 18:10