LogoLogo

Meetoo, Cherina. Etude des conditions de cyclogénèse tropicale sur le sud-ouest de l'océan Indien

Meetoo, Cherina (2014). Etude des conditions de cyclogénèse tropicale sur le sud-ouest de l'océan Indien.

[img]PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
8Mb

Résumé en francais

Comprendre les conditions de formation des cyclones tropicaux est un enjeu opérationnel et sociétal majeur. On connaît bien les conditions de grande échelle nécessaires pour la cyclogénèse tropicale, identiques sur tous les bassins tropicaux. En revanche, l'environnement spécifique dans lequel une perturbation tropicale évolue en une tempête tropicale nommée, et ensuite en un cyclone tropical, diffère d'un bassin à l'autre. Cette différence est due en partie aux phénomènes de grande échelle (ENSO, IOD, etc.) et d'échelle synoptique (MJO et ondes équatoriales). Alors que plusieurs travaux ont porté sur ces processus sur l'hémisphère nord, on connaît moins bien la cyclogénèse dans l'hémisphère sud. Cette thèse vise à préciser les conditions de formation des tempêtes tropicales dans le sud-ouest de l'océan Indien (10% de l'activité cyclonique globale) et d'en étudier les variations intrasaisonnières. On se focalise sur 12 saisons cycloniques de décembre à mars de 1999-2000 à 2010-2011, pour lesquelles les réanalyses ERA-Interim (ECMWF), les images satellitaires de METEOSAT (EUMETSAT) et les données cycloniques IBTrACS sont disponibles. La thèse repose sur le développement et l'utilisation de trois méthodes objectives consistant à : (1) identifier les perturbations tropicales dans les données ERA-Interim, les relier aux tempêtes nommées dans IBTrACS, ce qui permet d'étudier une période plus longue de cyclogénèse pour chaque tempête répertoriée, et expliciter les caractéristiques des tourbillons (cœurs chauds/froids, baroclinicité, forçage de haute altitude), (2) créer un traceur de tourbillons pré-cycloniques en fonction de paramètres environnementaux thermodynamiques et dynamiques qui rend possible l'identification quantitative des précurseurs de la cyclogénèse tropicale, et (3) analyser les liens entre cette cyclogénèse et les ondes équatoriales (Equatorial Rossby, Mixed Rossby-Gravity et Kelvin) et la MJO, par une décomposition spectrale spatio-temporelle du traceur créé et des variables qui le composent. Des simulations du modèle Meso-NH (LA/CNRM-GAME) sont ensuite effectuées sur le cas réel du cyclone tropical Alenga (nov/déc 2011) afin d'étudier son développement à petite échelle (non résolu par ERA-Interim) au sein d'une phase active de la MJO

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Roux, Frank
Ecole doctorale:Sciences de l'Univers, de l'environnement et de l'espace (SDU2E)
laboratoire/Unité de recherche :Laboratoire d'Aérologie, UMR 5560
Mots-clés libres :Cyclones tropicaux - Tempêtes tropicales - Sud-ouest océan Indien - Cyclogénèse tropicale - Formation - Précurseurs - Traceur de conditions favorables - Analyse spectrale - Ondes équatoriales - Simulations numériques Meso-NH - Oscillation de Madden-Julian - Alenga
Sujets :Sciences de l'environnement
Déposé le :16 Mar 2015 14:54