LogoLogo

Faillie, Jean-Luc. Pharmacoépidémiologie et pharmacologie sociale des médicaments du diabète de type 2 : des données pharmacodynamiques de base à l'utilisation des bases de données. Etudes du risque de cancer de la vessie associé à la pioglitazone et du risque de pancréatite aigüe associé aux incrétinomimétiques

Faillie, Jean-Luc (2014). Pharmacoépidémiologie et pharmacologie sociale des médicaments du diabète de type 2 : des données pharmacodynamiques de base à l'utilisation des bases de données. Etudes du risque de cancer de la vessie associé à la pioglitazone et du risque de pancréatite aigüe associé aux incrétinomimétiques.

[img]PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
5Mb

Résumé en francais

Notre travail est basé sur l'étude de deux événements indésirables associés à des médicaments du diabète de type 2. Premièrement, nous étudions le risque de cancer de la vessie lié à l'utilisation de la pioglitazone. Nous montrons que des erreurs dans la caractérisation de ses propriétés pharmacodynamiques, dans l'interprétation des données animales et dans le rapport de données d'un essai clinique ont pu retarder l'évaluation correcte de ce risque. La synthèse des résultats des différentes méthodes d'évaluation permet de montrer l'existence de ce risque. Deuxièmement, nous étudions la survenue de pancréatites aigues liées à l'utilisation des médicaments utilisant l'effet des incrétines (incrétinomimétiques). Après discussion des éléments pharmacodynamiques, nous présentons une étude réalisée à partir de la Base Nationale de Pharmacovigilance française et une étude de cohorte utilisant la base de données britannique du Clinical Practice Research Database dans laquelle risque de pancréatite aiguë associé à l'utilisation d'incrétinomimétique n'était pas été augmenté par rapport à l'utilisation de sulfonylurées. Nous montrons que l'évaluation du risque médicamenteux nécessite un faisceau d'argument issu de l'utilisation des multiples sources disponibles (données pharmacodynamiques de base, essais cliniques, études des bases de notifications spontanées et études observationnelles sur le médicament). L'analyse des limites méthodologiques et des limites liées aux facteurs sociaux impliqués nous permet de discuter l'évaluation du risque médicamenteux.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Montastruc, Jean-Louis
Hillaire-Buys, Dominique
Ecole doctorale:Biologie, santé, biotechnologies (BSB)
laboratoire/Unité de recherche :Epidémiologie et analyses en santé publique, UMR 1027
Mots-clés libres :Pharmacoépidémiologie - Pharmacovigilance - Pharmacologie sociale - Diabète de type 2 - Pioglitazone - Incrétinomimétiques
Sujets :Sciences du vivant
Déposé le :16 Apr 2015 12:45