LogoLogo

Jahanbin, Tania. Conception et développement in vitro d'agents de contraste hautement efficace en IRM. Apport de la dynamique moléculaire sur le signal RMN

Jahanbin, Tania (2014). Conception et développement in vitro d'agents de contraste hautement efficace en IRM. Apport de la dynamique moléculaire sur le signal RMN.

[img]
Preview
PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
5Mb

Résumé en francais

L'objectif du travail de thèse est de concevoir et développer 2 classes d'agent de contraste (AC) intrinsèquement efficace en IRM. La première classe comprend le Gd (III)-méso-tétra (4-pyridyl) porphyrine (Gd (TPyP)) macromoléculaire. Son efficacité a été comparé avec deux produits de référence : la Mn(III)-méso-tétra(4-sulfonatophenyl)porphyrine (Mn(III)TSPP), et Fe(II)-méso-tétra(N-methylpyridinium)porphyrine (Fe(II)TMPyP) à de deux champs magnétiques de 20 MHz et 60 MHz. En particulier, la relativité r1 la plus grande est obtenue pour le complexe Gd(TPyP) (24 mM-1s-1à 60 MHz) soit une efficacité au moins 6 fois plus importante que pour les complexes de Gd conventionnels. Afin d'améliorer sa biocompatibilité médicale, sa solubilité de l'eau, et augmenter son efficacité en IRM, la Gd-porphyrine a été conjuguée avec les nanoparticules de chitosan. Ainsi, une valeur de 38 mM-1s-1 à 60 MHz 9 fois plus élevée que celle de Dota-Gd a été obtenue dans l'eau. Dans la 2ème partie de la thèse, nous avons développé le concept de greffage de Mn dopé à la surface de nanoparticules ZnS afin d'améliorer l'accessibilité de l'eau au moment magnétique du Mn. Les nanoparticules ont une relaxivité r1 variant de 21.57 à 74.12 mM-1s-1 pour un taux de Mn passant de 0.1 à 0.3, par rapport au produit commercial Mn DPDP (r1=2.8 mM-1.s-1 à 42 MHz). Par la suite, l'influence de la granulométrie de Mn0.3Zn0.7S sur son efficacité a été étudiée. Leur r1 a diminué de 74.12 à 42.81 mM-1s-1 avec l'augmentation de la dimension particulaire. Pour expliquer le mécanisme, une simulation numérique de la dynamique moléculaire de l'eau au voisinage des nanoparticules de MnZnS a été développée. Les résultats de la simulation de la structure cristalline de MnZnS sont concordent avec les valeurs expérimentales par la cristallographie aux rayons X. Le modèle a été amélioré en incluant un effet de la concentration variable au Mn dans un environnement aqueux.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Benderbous, Soraya
Ecole doctorale:Génie électrique, électronique, télécommunications (GEET)
laboratoire/Unité de recherche :Imagerie cérébrale et handicaps neurologiques, INSERM U825
Mots-clés libres :La relaxivité - Macromoléculaire - Porphyrine - Chitosan - Quantum dots - La simulation par dynamique moléculaire
Sujets :Sciences du vivant
Déposé le :30 Mar 2015 11:50