LogoLogo

Boselli, Luca. Synthesis of N-heterocyclic carbene gold(I) complexes : towards the development of new organometallic drugs

Boselli, Luca (2014). Synthesis of N-heterocyclic carbene gold(I) complexes : towards the development of new organometallic drugs.

[img]
Preview
PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
11Mb

Résumé en francais

Les applications biomédicales des complexes d'or à base de carbènes N-hétérocycliques (NHC) commencent à se développer. Certains complexes NHCs d'or(I) cationiques montrent une activité antimitochondriale, un mode d'action très prometteur dans la lutte contre le cancer; grâce à leur charge positive ces complexes ciblent préférentiellement les cellules tumorales, conduisant à la mort cellulaire. Dans ces travaux de thèse, trois familles de nouveaux complexes d'or à ligands NHCs et montrant un potentiel intéressant dans le domaine de la recherche biomédicale ont été synthétisés et caractérisés. Le premier groupe est formé par trois composés hétérobimétalliques luminescents or(I)-ruthenium(II) contenant des ligands hétéroditopiques de type bipyridine-NHC. Ces composés ont été étudiés biologiquement par des tests in vitro pour leurs activités antitumorale, antileishmaniale et antipaludique. Enfin, des études d'imagerie par microscopie confocale dans les cellules cancéreuses ont été réalisées en exploitant les propriétés de luminescence de ces composés. Le deuxième groupe est constitué par des complexes d'or(I) contenant deux ligands 1-[2 (diéthylamino)éthyle]imidazolydène. Tout d'abord, ces complexes ont été testés pour leur activité antiproliférative sur une lignée cellulaire du cancer de la prostate PC-3. La lipophilie (Log P) des composés a été déterminée. Le complexe le plus actif a été testé pour son activité cytotoxique sur cinq lignées de cellules tumorales humaines et des cellules endothéliales primaires. Le complexe le plus actif démontré une sélectivité pour les cellules cancéreuses. En outre, les activités anti-leishmaniose et antipaludique des composés ont été étudiées montrant des résultats intéressants. Le troisième groupe concerne un composé hétéro-dinucléaire d'or(I)-argent(I) et un complexe hétéro-trinucléaire or(I)-cuivre(II) contenant des ligands phénantroline-NHC. Ces composés sont formés par deux unités organométalliques différentes, pour une application potentielle en anticancer.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Gornitzka, Heinz
Hemmert, Catherine
Ecole doctorale:Sciences de la matière (SdM)
laboratoire/Unité de recherche :Laboratoire de Chimie de Coordination (LCC), UPR 8241
Mots-clés libres :Metallodrug - Anticancer - Gold complex - Carbene complex
Sujets :Chimie
Déposé le :25 Mar 2015 11:41