LogoLogo

Godfroy, Olivier. Etude génétique et moléculaire de deux gènes de Medicago truncatula, DMI3 et RPG, contrôlant l'établissement de symbioses racinaires

Godfroy, Olivier (2008). Etude génétique et moléculaire de deux gènes de Medicago truncatula, DMI3 et RPG, contrôlant l'établissement de symbioses racinaires.

[img]PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
7Mb

Résumé en francais

Le gène DMI3 de la légumineuse modèle Medicago truncatula code pour une Calcium and Calmodulin dependent protein Kinase (CCaMK) qui intervient dans les voies de signalisation nécessaires à l'établissement des symbioses mycorhizienne et rhizobienne. Nous avons montré qu'une CCaMK de riz peut restaurer la capacité d'un mutant dmi3 à noduler en présence de rhizobium. Une CCaMK de non légumineuse est donc capable de reconnaître et de transduire le signal calcique induit par les facteurs Nod du rhizobium. De plus, les résultats de complémentation ainsi que les études d'expression tissulaire de ce gène indiquent que DMI3 est requis tout au long du processus d'infection de la racine par les rhizobium. Ce processus infectieux nécessite également le gène RPG. Par des études d'expression tissulaire, nous avons confirmé que RPG, comme DMI3, est étroitement lié au développement des cordons d'infection, des structures symbiotiques particulières nécessaires à l'infection.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Rosenberg, Charles
Debelle, Frédéric
Ecole doctorale:Biologie, santé, biotechnologies (BSB)
laboratoire/Unité de recherche :Laboratoire des Interactions Plantes Micro-organismes (LIPM)
Mots-clés libres :Medicago truncatula - symbiose rhizobium/légumineuse - symbiose mycorhizienne à arbuscule - signalisation - infection - DMI3 - RPG
Sujets :Sciences du vivant
Déposé le :09 Oct 2008 13:39