LogoLogo

Ferval, Maxime. Des outils moléculaires aux outils biochimiques : caractérisation des relations de parenté au sein du genre Lupinus (Fabaceae) avec une attention spéciale sur le complexe L. montanus au Mexique

Ferval, Maxime (2014). Des outils moléculaires aux outils biochimiques : caractérisation des relations de parenté au sein du genre Lupinus (Fabaceae) avec une attention spéciale sur le complexe L. montanus au Mexique.

[img]
Preview
PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
11Mb

Résumé en francais

Le genre Lupinus rassemble plus de 250 espèces annuelles et pérennes. Au Mexique, Lupinus montanus représente un complexe d'espèces au sein duquel les relations de parenté entre taxons restent mal connues. A l'aide d'outils moléculaires, nous avons mis en évidence à l'échelle d'une variété puis à l'échelle du complexe plusieurs patrons phylogénétiques et biogéographiques chez L. montanus : une divergence Est-Ouest, une structuration génétique site-dépendante (en raison d'une distribution en île) et une influence des cycles climatiques du Quaternaire sur la diversification du complexe. En parallèle, à l'échelle du genre, nous avons exploré l'utilité des alcaloïdes (des composés secondaires produits en grande quantité par les lupins) comme marqueurs alternatifs et complémentaires à la phylogénie moléculaire, toujours irrésolue. Les alcaloïdes, bien que peu résolutifs à faible échelle géographique, confirment en partie la relation plus étroite entre l'Ancien Monde et l'Est de l'Amérique.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Gers, Charles
Legal, Luc
Ecole doctorale:Sciences de l'Univers, de l'environnement et de l'espace (SDU2E)
laboratoire/Unité de recherche :Laboratoire d'Ecologie Fonctionnelle (EcoLab), UMR 5245
Mots-clés libres :Alcaloïdes - Chimiotaxinomie - Complexe d'espèces - Génétique des populations - ISSR - Lupinus - Mexique - Niche écologique - Phylogénie - Quaternaire
Sujets :Sciences de l'environnement
Déposé le :21 May 2015 10:54