LogoLogo

Devillard, Marc. Dérivés ambiphiles : chimie de coordination d'un phosphine-alane, synthèse et réactivité de phosphine-boréniums

Devillard, Marc (2014). Dérivés ambiphiles : chimie de coordination d'un phosphine-alane, synthèse et réactivité de phosphine-boréniums.

[img]
Preview
PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
5Mb

Résumé en francais

Ce travail porte sur la chimie des dérivés ambiphiles combinant une base et un acide de Lewis de type PE (E = B, Al). Le premier chapitre aborde l'étude d'adduits phosphine-boranes et phosphine-boréniums dans lesquels le phosphore et le bore sont en positions peri d'un noyau naphthalène. Dans une première partie, l'influence du squelette carboné ainsi que des substituants portés par le bore sur l'interaction donneur-accepteur PB au sein d'une famille de phosphine-boranes a été étudiée par des méthodes expérimentales et théoriques. Dans une deuxième partie, ce système a été étendu à la préparation de boréniums stabilisés intramoléculairement par la phosphine. L'acidité de ces espèces cationiques du bore a été estimée par différentes méthodes expérimentales et leur réactivité vis-à-vis de petites molécules a été étudiée. Le deuxième chapitre porte sur l'étude en coordination d'un ligand monophosphine-alane à espaceur Csp2 vis-à-vis des métaux chlorures des groupes 9 à 11. L'influence de la géométrie du fragment métallique et de la nature des co-ligands sur le mode de coordination du ligand ambiphile ont été étudiées. Une attention particulière a été portée sur la chimie de coordination à l'or(I) qui a permis d'accéder à un complexe actif en cycloisomérisation catalytique. Le troisième chapitre explore plus avant la chimie de coordination du ligand monophosphine-alane et se concentre sur le comportement de type Z d'un tel ligand. La capacité de l'aluminium à accepter un transfert de densité électronique de la part de l'or(I) et du platine(0) a été étudiée par des méthodes expérimentales et théoriques. Dans le cas des complexes d'or, la nature du co-ligand a été variée et son influence sur la force de l'interaction a été étudiée. Finalement, le complexe de platine(0) a fait l'objet d'une étude en réactivité vis-à-vis du dihydrogène.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Bouhadir, Ghenwa
Bourissou, Didier
Ecole doctorale:Sciences de la matière (SdM)
laboratoire/Unité de recherche :Laboratoire Hétérochimie Fondamentale et Appliquée (LHFA), UMR 5069
Mots-clés libres :Dérivés ambiphiles - Chimie de coordination - Cations du bore
Sujets :Chimie
Déposé le :05 Jun 2015 11:46