LogoLogo

Driussi, Olivier. Evolution de la région Baléares (Méditerranée occidentale) du néogène à l'actuel : aspects géodynamiques et paléo-environnementaux

Driussi, Olivier (2014). Evolution de la région Baléares (Méditerranée occidentale) du néogène à l'actuel : aspects géodynamiques et paléo-environnementaux.

[img]
Preview
PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
11Mb

Résumé en francais

Le domaine méditerranéen occidental est une zone complexe dont la configuration résulte de l'interaction entre des phénomènes orogéniques (collision continentale) et extensifs (retrait de plaque plongeante), dans le contexte de la convergence Afrique-Eurasie. Dans ce domaine, le Promontoire Baléares est une zone compressive appartenant à l'extrémité orientale des chaînes Bétiques, située à la jonction des trois principaux bassins : Liguro-Provençal, Algérien (océaniques) et Valence (rift avorté). La direction et l'âge de l'ouverture du bassin Algérien restent inconnus à ce jour et la structure du promontoire Baléares n'est pas contrainte et est, de fait, rarement prise en compte dans les modèles malgré sa position clé. Le but de cette étude est de comprendre l'évolution Néogène de la région Baléares depuis l'ouverture des bassins, contemporaine des chevauchements bétiques, jusqu'à sa réactivation récente. Pour y parvenir, nous proposons d'examiner la structure des marges du Promontoire Baléares à l'aide de données de sismique réflexion ainsi que par des modélisations géophysiques, afin de quantifier les déformations anciennes et de comprendre la part de l'héritage du rifting et celle de la collision. Les marqueurs de la Crise de Salinité Messinienne (CSM) sont étudiés comme repères pour quantifier les déformations ultérieures, à savoir l'extension post-orogenèse et la compression récente. Les résultats obtenus nous ont permis de proposer un nouveau schéma d'évolution géodynamique de la région et suggèrent la nature transformante des marges Baléares. Ainsi, nous proposons l'ouverture du bassin Algérien selon une direction NE-SO. Les marqueurs de la CSM, repères essentiels dans le domaine méditerranéen, sont définis pour la première fois sur l'ensemble du Promontoire et ont des implications importantes et nouvelles sur le scénario de la CSM. Nous montrons que les dépôts CSM dit profonds et ceux dit périphériques coexistent sur le promontoire Baléares et discutons la terminologie actuelle des dépôts de la crise. Les marqueurs CSM nous permettent de mettre en évidence une remobilisation récente du promontoire Baléares malgré sa faible sismicité générale. Cette remobilisation est majoritairement extensive bien que des indices compressifs soient mis en évidence dans la région d'Ibiza. Nous montrons l'existence d'une déformation continue tant dans l'espace que dans le temps au niveau du Promontoire Baléares.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Maillard-Lenoir, Agnès
Briais, Anne
Ecole doctorale:Sciences de l'Univers, de l'environnement et de l'espace (SDU2E)
laboratoire/Unité de recherche :Géosciences Environnement Toulouse (GET), UMR 5563
Mots-clés libres :Baléares - Géodynamique - Sismique réflexion - Crise de salinité - Méditerranée
Sujets :Sciences de la terre
Déposé le :15 Jul 2015 16:03