LogoLogo

Cresson, Charlotte. Etude de la régulation et de la fonction des deux isoformes A et B de Pax5 : oncogène majeur de la lignée B

Cresson, Charlotte (2013). Etude de la régulation et de la fonction des deux isoformes A et B de Pax5 : oncogène majeur de la lignée B.

[img]PDF - nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
10Mb

Résumé en francais

Pax5 est un facteur clé de la différenciation lymphoïde B. Son action régulatrice sur un grand nombre de gènes en fait le gardien de l'identité cellulaire B. Finement régulé au cours de l'ontogénie, il est exprimé dès les étapes précoces de la lymphopoïèse B jusqu'aux cellules B matures, puis son expression s'éteint pour permettre la différenciation plasmocytaire. Les dérégulations de l'expression de Pax5 se traduisent par un défaut de la lymphopoïèse B pouvant résulter en une lymphopénie ou une hémopathie maligne. Une régulation fine de Pax5 est donc nécessaire au bon déroulement de la différenciation B. Le gène Pax5 est sous le contrôle de deux promoteurs alternatifs (1A et 1B) et d'un enhancer intragénique spécifique de la lignée B conduisant à la production de deux isoformes majeures Pax5A et Pax5B. Afin de déterminer les éléments régulant la balance d'expression entre ces deux isoformes, nous avons utilisé des lignées cellulaires lymphoïdes B bloquées à différents stades de maturation. Nous avons tout d'abord montré que ces lignées n'exprimaient pas les deux isoformes dans les mêmes rapports. Par analyse transcriptomique et RT-qPCR nous avons pu corréler la présence de certains facteurs de transcription avec la production des deux isoformes. Nous avons ensuite cartographié précisément les régions régulatrices actives par analyse des profils d'acétylation des histones H3. Ceci a permis d'établir une corrélation entre l'activation du promoteur 1B et celle de l'enhancer intragénique. Afin de vérifier si les deux isoformes sont interchangeables nous avons complémenté des cellules pro-B Pax5-/- (n'exprimant ni Pax5A, ni Pax5B et présentant une incapacité à se différencier plus avant) par Pax5A ou par Pax5B. Ces cellules complémentées ont été étudiées dans un système de différenciation ex vivo. Nous avons ainsi montré que les deux isoformes de Pax5 sont capables de complémenter le défaut en Pax5 et de restaurer une différenciation B efficace. Nous avons également montré que l'isoforme Pax5B confère un avantage prolifératif aux cellules B. Parallèlement à cette étude, j'ai pu mettre en évidence le caractère oncogénique de deux nouvelles translocations impliquant la tyrosine kinase RET chez deux patients atteints de leucémie myélo-monocytaire chronique (LMMC). Nous avons montré que ces deux nouvelles fusions BCR-RET et FGFR1OP-RET entrainent une activation constitutive de RET, sont capables de transformer les cellules hématopoïétiques et biaisent le programme de différenciation hématopoïétique vers la lignée monocytes / macrophages.

Sous la direction du :
Directeur de thèse
Broccardo, Cyril
Ecole doctorale:Biologie, santé, biotechnologies (BSB)
laboratoire/Unité de recherche :Centre de Recherche en Cancérologie de Toulouse (CRCT), UMR 1037
Mots-clés libres :Pax5 - Régulation génique - Isoformes - Différenciation B - Oncogène
Sujets :Sciences du vivant
Déposé le :08 Jul 2015 12:10